Ça se complique pour le Rafale en Belgique - Boursier.com (Communiqué de presse)

(Boursier.com) — La France n'aurait pas renoncé à équiper l'armée belge avec son 'Rafale', révèlent ce matin 'Les Echos', même si Paris a pris la tangente pour soumettre sa proposition au lieu de passer par une réponse classique à l'appel d'offres ...

Belgique. Le Rafale a du plomb dans l'aile - Le Télégramme

L'offre formulée par la France de vendre 34 Rafale à la Belgique, sous forme de partenariat, dans le cadre de la compétition pour le remplacement de la flotte vieillissante de chasseurs F-16 du pays, n'a pas l'appui du gouvernement d'outre-Quiévrain.

La France va-t-elle rater la vente de 34 rafales à la Belgique à cause d'une série de bourdes ? - RT en français

Le ministère des Armées et Dassault aviation pourraient être éliminés d'un appel d'offre du gouvernement belge qui souhaite renouveler sa flotte d'avions de chasse. Mais la France se serait affranchie des règles pourtant fixées par la Belgique. La ...

Avions de combat : le ministre belge de la Défense juge sévèrement l'offre française - Le Journal de l'Aviation

La Belgique s'exposerait à "des poursuites judiciaires" en prenant en compte l'offre française de lui vendre ses avions de combat Rafale, formulée hors du cadre de l'appel d'offres lancé par le gouvernement belge, a estimé mercredi son ministre de la ...

La France et le Rafale hors jeu pour la succession du F-16 - L'Echo

Pour Steven Vandeput, Paris s'est mis en dehors de la compétition pour les nouveaux avions de combat belges faute de réponse dans les règles à l'appel d'offres lancé par la Défense. Publicité. Publicité. Publicité. Si ce n'est pas un enterrement de ...

Remplacement des avions de combat belges: le Rafale loin d'être en bonne position - France Soir

Paris a proposé à Bruxelles d'acquérir des chasseurs français Rafale dans le cadre d'un partenariat entre les deux pays alors que la Belgique doit renouveler sa flotte d"avions de chasse. La partie semble mal engagée pour le chasseur français.

Vente de Rafale à la Belgique: le faux-pas du gouvernement français - Valeurs Actuelles

Défense. Plutôt que de répondre à l'appel d'offre, la France a voulu proposer un partenariat privilégié à l'armée belge. Un faux-pas qui pourrait faire perdre le marché à Dassault. Le gouvernement français a-t-il sabordé une potentielle vente d'avions ...

Rafale en Belgique: c'est vraiment mal parti - Challenges.fr

Pour vendre 34 Rafale à la Belgique, la France avait tenté de contourner un appel d'offres, jugé biaisé, en proposant un accord intergouvernemental à Bruxelles. Le ministre de la défense belge assure que la France s'est ainsi mise hors-jeu. 2 réactions.

Le Rafale s'éloigne de la Belgique - Le Journal de l'Aviation

Selon les médias belges, le ministre de la Défense Steven Vandeput aurait déclaré en commission que la proposition de la France concernant la vente de Rafale serait « non-recevable », car juridiquement non-conforme à la procédure d'acquisition lancée ...

Rafale : la Belgique prête à tourner le dos à la proposition française - Les Échos

+VIDEO. Le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput, ne voit pas comment il pourrait sélectionner le Rafale. Le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput, a laissé entendre hier qu'il donnait peu de chances à l'offre formulée par la France ...

Rafale : la Belgique claque la porte à la France - La Tribune.fr

Nous ne pouvons que constater que les Français ne souhaitent pas participer à la compétition telle "Nous ne pouvons que constater que les Français ne souhaitent pas participer à la compétition telle que définie par la décision du Conseil des ministres ...

Vandeput écarte l'offre française pour le remplacement des F-16 - L'Echo

Pour le ministre de la Défense, la France n'a pas répondu à l'appel d'offres pour le remplacement de nos F-16. Elle ne souhaite donc pas participer à la compétition mise en place par le gouvernement belge. Il renvoie la décision finale à l'ensemble de ...

Remplacement des F-16: la France n'a pas répondu dans les règles à l'appel d'offres - Le Soir

Selon le ministre de la Défense Steven Vandeput, « aucune offre de prix et aucune réponse n'a été transmise par la France aux questions attendues dans le cadre de l'appel d'offre ». © Belga. Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, a constaté ...

Remplacement des F-16: le gouvernement juge non-recevable la contre-offre française - RTBF

Le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) estime non-recevable la contre-proposition de la France, qui défend son avion Rafale dans la course au remplacement des F-16 belges. Ce sujet était abordé ce mercredi matin en commission des achats ...