À la une

Conflit syrien : quand les Occidentaux changent de ton... - L'Orient-Le Jour;

Conflit syrien : quand les Occidentaux changent de ton... - L'Orient-Le Jour

L'Orient-Le JourConflit syrien : quand les Occidentaux changent de ton...L'Orient-Le JourLe secrétaire d'État américain Rex Tillerson a reconnu jeudi ne plus faire une priorité du départ du président syrien Bachar el-Assad. Adem Altan/AFP. Décryptage. Si les Américains officialisent leur désengagement, la France cherche au contraire un ...et plus encore »

Syrie : Washington et Paris n'exigent plus le départ de Bachar El-Assad - Le Figaro;

Syrie : Washington et Paris n'exigent plus le départ de Bachar El-Assad - Le Figaro

Le FigaroSyrie : Washington et Paris n'exigent plus le départ de Bachar El-AssadLe FigaroPrésenté hier comme une condition sine qua non à l'obtention d'un accord de paix, le sort du président syrien n'est plus «une priorité» pour les États-Unis et la France. Changement de stratégie à Paris et Washington. Jeudi, le secrétaire d'Etat ...et plus encore »

«Quand Washington parle clairement, les Européens n'ont plus d'autre choix que de s'aligner» - RT en français;

«Quand Washington parle clairement, les Européens n'ont plus d'autre choix que de s'aligner» - RT en français

RT en français«Quand Washington parle clairement, les Européens n'ont plus d'autre choix que de s'aligner»RT en françaisLes déclarations américaines concernant le président Bachar el-Assad ont eu un effet magique. Elles ont valeur de feu vert pour les Européens, incapables de penser et de décider par eux-mêmes, estime l'ancien ambassadeur de France, Michel Raimbaud.et plus encore »

Syrie: pas d'avancée à Genève pendant 8 jours selon le gouvernement - RJB;

Syrie: pas d'avancée à Genève pendant 8 jours selon le gouvernement - RJB

RJBSyrie: pas d'avancée à Genève pendant 8 jours selon le gouvernementRJBNeuf jours de discussions sur la Syrie à Genève, marquées par des accusations entre les parties, n'auront pas permis d'avancée tangible. Moins pessimiste, l'émissaire de l'ONU exhorte à la patience, indispensable avant 'la véritable négociation de paix'.et plus encore »

Syrie: Les vraies négociations de paix n'ont pas encore commencé d'après l'ONU - lalibre.be;

Syrie: Les vraies négociations de paix n'ont pas encore commencé d'après l'ONU - lalibre.be

lalibre.beSyrie: Les vraies négociations de paix n'ont pas encore commencé d'après l'ONUlalibre.beL'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie a déclaré vendredi que des "progrès croissants" avaient été obtenus lors du cinquième round de pourparlers à Genève, mais a reconnu que les vraies négociations de paix n'avaient pas encore commencé. Concluant ...et plus encore »

Syrie : la diplomatie française moins pressée de voir partir Assad - Boursorama;

Syrie : la diplomatie française moins pressée de voir partir Assad - Boursorama

BoursoramaSyrie : la diplomatie française moins pressée de voir partir AssadBoursoramaAlors que la nouvelle administration américaine ne fait plus désormais du départ de Bachar al-Assad un préalable pour le règlement du conflit syrien, le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a jugé vendredi qu'il ne fallait pas se focaliser ...et plus encore »

A Genève, les pourparlers sur la Syrie n'avancent guère - L'Orient-Le Jour

A Genève, les pourparlers sur la Syrie n'avancent guèreL'Orient-Le JourL'opposition syrienne a accusé vendredi le "régime terroriste" de Bachar el-Assad de refuser de débattre de la transition politique aux négociations sur l'avenir de la Syrie qui se tenaient depuis huit jours à Genève, sous l'égide de l'Onu. "Ils n'ont ...et plus encore »

Le chef de la diplomatie française estime qu'il ne faut pas se focaliser sur Assad - RTL info;

Le chef de la diplomatie française estime qu'il ne faut pas se focaliser sur Assad - RTL info

RTL infoLe chef de la diplomatie française estime qu'il ne faut pas se focaliser sur AssadRTL info(Belga) Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a estimé vendredi que le règlement du conflit syrien ne dépendait pas uniquement de "la question" du sort de Bachar al-Assad. "Si certains veulent à tout prix qu'on place le débat sur: Est-ce ...et plus encore »

Conflit syrien : la position américaine depuis 2011 - L'Orient-Le Jour;

Conflit syrien : la position américaine depuis 2011 - L'Orient-Le Jour

L'Orient-Le JourConflit syrien : la position américaine depuis 2011L'Orient-Le JourLe portrait du président syrien, Bachar el-Assad, à Damas. Photo d'archives. Louai Beshara/AFP. repère. De l'appel à chasser Bachar el-Assad du pouvoir aux déclarations de la nouvelle administration américaine, pour laquelle son départ n'est plus une ...et plus encore »

Jean-Marc Ayrault mange son chapeau et affirme qu'il ne faut plus se focaliser sur le départ d'Assad - RT en français;

Jean-Marc Ayrault mange son chapeau et affirme qu'il ne faut plus se focaliser sur le départ d'Assad - RT en français

RT en françaisJean-Marc Ayrault mange son chapeau et affirme qu'il ne faut plus se focaliser sur le départ d'AssadRT en françaisLe chef de la diplomatie française a estimé qu'il ne fallait pas se focaliser sur le sort du président syrien pour tenter d'obtenir un accord de paix en Syrie. Ce revirement s'opère au lendemain la prise de position américaine sur la question. «Si ...et plus encore »

Accueil A la Une Rebond dans le dénouement de la crise syrienne: Pourquoi l'administration US change... - Perspectives Med;

Accueil A la Une Rebond dans le dénouement de la crise syrienne: Pourquoi l'administration US change... - Perspectives Med

Perspectives MedAccueil A la Une Rebond dans le dénouement de la crise syrienne: Pourquoi l'administration US change...Perspectives MedRebond dans le dénouement de la crise syrienne: Pourquoi l'administration US change de logiciel? Par. Perspectives Med. -. Mar 31, 2017. Partager sur Facebook · Tweeter sur Twitter. Rebond dans le dénouement de la crise syrienne: Pourquoi ...et plus encore »

Syrie : Ayrault estime qu'il ne faut pas se focaliser sur Assad - The Times of Israël;

Syrie : Ayrault estime qu'il ne faut pas se focaliser sur Assad - The Times of Israël

The Times of IsraëlSyrie : Ayrault estime qu'il ne faut pas se focaliser sur AssadThe Times of IsraëlJean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères, devant les Nations Unies à New York le 19 septembre 2016. (Crédit : AFP/Timothy A. Clary). Newsroom. Email · Facebook · Twitter. Sur le même sujet. Jean-Marc Ayrault · Bashar el-Assad ...et plus encore »

Pour les USA, le départ d'Assad "n'est plus une priorité", pour la France, "la question ne se pose pas en ces termes" - Iloubnan

Pour les USA, le départ d'Assad "n'est plus une priorité", pour la France, "la question ne se pose pas en ces termes"IloubnanL'administration américaine a officiellement déclaré que le sort d'Assad "n'était plus une priorité" pour eux concernant la crise en Syrie. Réagissant à ces propos, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, en marge de la réunion ...et plus encore »

Etats-Unis : le départ d'Assad “n'est plus une priorité” - Valeurs Actuelles;

Etats-Unis : le départ d'Assad “n'est plus une priorité” - Valeurs Actuelles

Valeurs ActuellesEtats-Unis : le départ d'Assad “n'est plus une priorité”Valeurs ActuellesRevirement. Washington ne veut plus faire du départ de Bachar el-Assad une priorité. Une prise de distance nette par rapport aux évènements se déroulant en Syrie. Les Etats-Unis sont en train d'opérer un changement de stratégie sur la Syrie.et plus encore »

Le départ du président syrien n'est plus une priorité pour Washington - Le Courrier Stratégique;

Le départ du président syrien n'est plus une priorité pour Washington - Le Courrier Stratégique

Le Courrier StratégiqueLe départ du président syrien n'est plus une priorité pour WashingtonLe Courrier StratégiqueNikki Haley Pour les Etats-Unis, le départ du chef de l'Etat syrien, Bachar al-Assad n'est plus une priorité pour mettre fin au conflit dans le pays, a affirmé jeudi l'ambassadrice américaine auprès des Nations Unies, Nikki Haley. Mme Haley a confié ...et plus encore »

Syrie : pourquoi les Etats-Unis acceptent le maintien au pouvoir de Bachar Al-Assad - Le Monde;

Syrie : pourquoi les Etats-Unis acceptent le maintien au pouvoir de Bachar Al-Assad - Le Monde

Le MondeSyrie : pourquoi les Etats-Unis acceptent le maintien au pouvoir de Bachar Al-AssadLe MondeL'administration Trump privilégie le combat contre les djihadistes au débat sur le sort à réserver au dictateur syrien. LE MONDE | 31.03.2017 à 10h58 • Mis à jour le 31.03.2017 à 12h29 | Par Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) et Gilles Paris ...et plus encore »

La Maison-Blanche : « Sur Assad se sont les syriens qui décideront» - Médias-Presse-Info;

La Maison-Blanche : « Sur Assad se sont les syriens qui décideront» - Médias-Presse-Info

Médias-Presse-InfoLa Maison-Blanche : « Sur Assad se sont les syriens qui décideront»Médias-Presse-InfoLa Maison Blanche a clarifié les choses : le destin du président syrien dépend de son peuple. C'est ce qu'a dit hier jeudi 30 mars à Ankara, le Secrétaire d'État américain Rex Tillerson lors d'une conférence de presse avec son homologue turc Mevlüt ...et plus encore »

Les Etats-Unis ne demandent plus le départ de Bachar al-Assad en Syrie - RTS.ch;

Les Etats-Unis ne demandent plus le départ de Bachar al-Assad en Syrie - RTS.ch

RTS.chLes Etats-Unis ne demandent plus le départ de Bachar al-Assad en SyrieRTS.chLes Etats-Unis renoncent à faire du départ de Bachar el-Assad une priorité 12h45 / 1 min. / hier à 12:45. Vidéos et audio. Syrie: la priorité des USA n'est plus le départ d'Al-Assad. 19h30. Hier à 19:30 · Les Etats-Unis renoncent à faire du départ de ...et plus encore »

Syrie : les États-Unis ne font plus du départ d'el-Assad une priorité - Le Point;

Syrie : les États-Unis ne font plus du départ d'el-Assad une priorité - Le Point

Le PointSyrie : les États-Unis ne font plus du départ d'el-Assad une prioritéLe PointLe secrétaire d'État américain Rex Tillerson a affirmé lors d'une visite en Turquie que le sort du président syrien serait "décidé par le peuple syrien". Source AFP. Modifié le 31/03/2017 à 08:44 - Publié le 30/03/2017 à 16:20 | Le Point.fr. Le ...et plus encore »

Les USA ont reconnu «la force d'Assad» - Sputnik France;

Les USA ont reconnu «la force d'Assad» - Sputnik France

Sputnik FranceLes USA ont reconnu «la force d'Assad»Sputnik FranceLes déclarations de responsables américains sur l'avenir du président syrien Bachar el-Assad traduisent la reconnaissance de sa force et l'abandon de la politique stérile de l'ex-président des États-Unis Barack Obama, estime le sénateur russe Alekseï ...et plus encore »