Leitao invite Bombardier à revoir sa politique de rémunération - ICI.Radio-Canada.ca

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, n'a pu échapper au débat entourant les hausses de rémunération substantielles de six hauts dirigeants de Bombardier. Interrogé sur cette question, il a invité « le conseil d'administration à revoir sa ...et plus encore »

Bombardier: le gouvernement critique la flambée des salaires des patrons - LaPresse.ca

Le ministre des Finances Carlos Leitao a prononcé son allocution d'après-présentation du budget devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, vendredi. Photo David Boily, La Presse ...et plus encore »

Bombardier invité à «poser un geste» pour répondre à la grogne - Le Devoir (Abonnement)

Le ministre Carlos Leitão suggère à Bombardier de prendre note de la colère populaire et à Photo: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne Le ministre Carlos Leitão suggère à Bombardier de prendre note de la colère populaire et à réfléchir à la ...et plus encore »

Leitao invite Bombardier à revoir sa politique - Métro Montréal

MONTRÉAL — Le ministre québécois des Finances, Carlos Leitao, demande carrément au conseil d'administration de Bombardier de revoir sa politique de rémunération de ses hauts dirigeants. De passage à Montréal vendredi, alors qu'il prononçait sa ...et plus encore »

Leitão «choqué» par la hausse de salaire chez Bombardier - TVA Nouvelles

Le ministre des Finances du Québec Carlos Leitão se dit choqué par la hausse de la rémunération de 48% accordée à six hauts dirigeants de Bombardier. «Moi je suis choqué, mes collègues du Conseil des ministres sont choqués parce qu'il n'y a aucune ...et plus encore »

Le ministre Leitao invite le CA de Bombardier à revoir « sa politique de rémunération » - Le Journal de Montréal

«Moi je suis choqué, mes collègues du Conseil des ministres sont choqués parce qu'il n'y a aucune proportion. L'entreprise essaie de se restructurer, mais c'est choquant de voir de telles (augmentations)», a-t-il répondu, en entrevue à LCN vendredi ...et plus encore »