Philippines: Duterte réveille le spectre de la loi martiale - lalibre.be

Le président philippin Rodrigo Duterte a averti jeudi qu'il pourrait imposer la loi martiale et suspendre les élections à des dizaines de milliers de postes locaux, alimentant les craintes pour l'avenir de la démocratie dans l'archipel. M. Duterte a ...et plus encore »

Le président philippin réveille le spectre de la loi martiale - LaPresse.ca

«Si je décrète la loi martiale, je mettrai fin à tous les problèmes, pas seulement la drogue», a dit Rodrigo Duterte dans une conférence de presse. PHOTO AFP. Ma Presse. Ajouter à Ma Presse Ajouter. Partage. Tweet · Partager par courriel. Taille de police.et plus encore »

Le président philippin qualifie les eurodéputés de « fous » - EurActiv France

Le président philippin, Rodrigo Duterte, a qualifié de « fous » les eurodéputés qui ont condamné la guerre sanglante contre les drogues qu'il mène aux Philippines. Un article d'Euroefe. « Je ne comprends pas ces fous. Pourquoi essayez-vous de vous ...et plus encore »

«Pourquoi venez-vous nous emmerder ?» : Rodrigo Duterte s'en prend au Parlement européen - RT en français

Le Parlement européen a voté une résolution le 16 mars demandant à Manille de libérer une opposante politique et de stopper ses efforts visant à réintroduire la peine de mort. C'était sans compter sur la verve habituelle du président philippin ...et plus encore »

Aux Philippines, Duterte confirme la dérive fascisante - L'Humanité

Le président évoque l'instauration de la loi martiale et l'annulation des élections d'octobre afin, dit-il, de poursuivre sa guerre contre la drogue. Des opposants entendent porter plainte devant la Cour pénale internationale. Le doute n'est plus ...et plus encore »

Loi martiale : le président philippin menace - Le Matin Online

Pour le controversé Rodrigo Duterte, cette mesure serait efficace pour lutter contre le trafic de drogue qu'il a promis d'éradiquer. 23.03.2017. 0. Envoyer par e-mail. Envoyer à*. Votre adresse e-mail*. Votre email a été envoyé. Signaler une erreur ...et plus encore »