Argentine : les « Mères de la Place de Mai », 40 ans de lutte - Le Monde

Le 30 avril 1977, ces femmes avaient osé invectiver la junte au pouvoir pour demander la vérité sur le sort de leurs enfants disparus. Le Monde.fr avec AFP | 01.05.2017 à 02h26 • Mis à jour le 01.05.2017 à 03h10. Abonnez vous à partir de 1 € Réagir ...

Argentine: les "Mères de la Place de Mai" toujours là, 40 ans après - la Nouvelle République

Les "Mères de la Place de Mai", qui réclament inlassablement la vérité sur le sort de leurs enfants, disparus durant la dictature argentine, ont célébré dimanche à Buenos Aires le 40e anniversaire de leur premier rassemblement. Le 30 avril 1977, elles ...

«Mères de la Place de Mai»: 40 ans de combat - Tribune de Genève

ArgentineCela fait 40 ans que ces mamans se rassemblent pour réclamer la vérité sur la disparition de leurs enfants pendant la dictature argentine. Ils sont 30'000 opposants à avoir été éliminés par la milice de droite Triple A ou par la dictature, en ...

"Je faisais partie des 500 bébés volés par la dictature argentine, mes parents sont ... - lalibre.be

Les Mères de la place de Mai est une association des mères et grands-mères argentines dont les enfants ont disparu (enlèvements et/ou assassinats) lors de la dictature militaire de 1976-1983. Ce dimanche 30 avril 2017, cela fait précisément 40 ans que ...

Argentine: les «Mères de la place de Mai» commémorent 40 ans de combat - RFI

media Taty Almeida, l'une des «mères de la place de Mai», et son foulard blanc, à Buenos Aires le 20 avril 2017. EITAN ABRAMOVICH / AFP. Il y a quarante ans, place de Mai, à Buenos Aires, un groupe de femmes osait défier la dictature qui avait détenu ...