À la une

L'Allemagne veut punir d'une amende pouvant atteindre 50 millions € les médias sociaux - Developpez.com

L'Allemagne veut punir d'une amende pouvant atteindre 50 millions € les médias sociauxDeveloppez.comLe Parlement allemand a adopté ce vendredi 30 juin une loi prévoyant des amendes pouvant s'élever jusqu'à 50 millions d'euros pour les réseaux sociaux qui tardent à supprimer les discours haineux et les fausses informations. Pour le ministre allemand ...et plus encore »

Allemagne : les

Allemagne : les "propos haineux" sur les réseaux sociaux sanctionnés par la loi - Les Échos

Les ÉchosAllemagne : les "propos haineux" sur les réseaux sociaux sanctionnés par la loiLes ÉchosFacebook, qui compte 30 millions d'utilisateurs en Allemagne, s'est illustré en menant une opération de communication contre cette loi. - Shutterstock. Porté par le ministre de la Justice, le texte voté au Parlement prévoit des amendes pouvant aller ...et plus encore »

L'Allemagne durcit sa loi contre les abus sur les réseaux sociaux - Boursier.com;

L'Allemagne durcit sa loi contre les abus sur les réseaux sociaux - Boursier.com

Boursier.comL'Allemagne durcit sa loi contre les abus sur les réseaux sociauxBoursier.comLes amendes pouvant s'élever jusqu'à 50 millions d'euros pour Facebook et ses concurrents, s'ils tardent à supprimer les discours de haine et les fausses informations. L'Allemagne durcit sa loi contre les abus sur les réseaux sociaux. Crédit photo ...et plus encore »

L'Allemagne approuve la loi controversée sur le contenu haineux des médias sociaux - Le Vif;

L'Allemagne approuve la loi controversée sur le contenu haineux des médias sociaux - Le Vif

Le VifL'Allemagne approuve la loi controversée sur le contenu haineux des médias sociauxLe VifLes réseaux sociaux en vue tels Facebook pourront désormais se voir infliger en Allemagne de fortes amendes allant jusqu'à 50 millions d'euros, s'ils ne suppriment pas suffisamment rapidement les messages de haine ou les informations factices sur leurs ...et plus encore »

L'Allemagne instaure une amende record de 50 millions d'euros contre les propos haineux en ligne - Numerama;

L'Allemagne instaure une amende record de 50 millions d'euros contre les propos haineux en ligne - Numerama

NumeramaL'Allemagne instaure une amende record de 50 millions d'euros contre les propos haineux en ligneNumeramaAttendue de longue date, la loi allemande de modération des discours haineux sur les réseaux sociaux a été adoptée ce vendredi 30 juin. Elle prévoit une amende pouvant s'élever jusqu'à 50 millions d'euros contre Twitter, Facebook ou YouTube pour ...et plus encore »

Propos haineux: fortes amendes pour les réseaux sociaux - RJB;

Propos haineux: fortes amendes pour les réseaux sociaux - RJB

RJBPropos haineux: fortes amendes pour les réseaux sociauxRJBLes réseaux sociaux comme Facebook vont être désormais menacés en Allemagne d'amendes pouvant aller jusqu'à 50 millions d'euros s'ils ne retirent pas les propos haineux ou les fausses informations de leurs plates-formes. Une loi a été adoptée ...et plus encore »

Allemagne : Les réseaux sociaux incités à lutter contre la haine sur internet sous peine d'amendes - RT en français;

Allemagne : Les réseaux sociaux incités à lutter contre la haine sur internet sous peine d'amendes - RT en français

RT en françaisAllemagne : Les réseaux sociaux incités à lutter contre la haine sur internet sous peine d'amendesRT en françaisUne nouvelle loi allemande prévoit désormais des amendes records de 50 millions d'euros à l'encontre des opérateurs des réseaux sociaux qui tarderaient à supprimer des publications signalées comme outrancières par les usagers. Le parlement allemand ...et plus encore »

Allemagne: Amende pour les réseaux sociaux laxistes face à la haine - Reuters;

Allemagne: Amende pour les réseaux sociaux laxistes face à la haine - Reuters

ReutersAllemagne: Amende pour les réseaux sociaux laxistes face à la haineReutersBERLIN (Reuters) - Le Parlement allemand a adopté vendredi une loi prévoyant des amendes pouvant s'élever jusqu'à 50 millions d'euros pour les réseaux sociaux qui tardent à supprimer les discours de haine et les fausses informations. Le ministre ...et plus encore »