This RSS feed URL is deprecated

Visite prochaine en Chine du secrétaire d'État américain - CCTV.com

BEIJING, 27 septembre (Xinhua) -- Le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson, effectuera une visite en Chine le 30 septembre à l'invitation du ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a annoncé mercredi Lu Kang, porte-parole du ministère ...et plus encore »

Corée du Nord, Washington souffle le chaud et le froid - La Croix

Les États-Unis soufflent le chaud et le froid à propos de la Corée du Nord. Le chef de la diplomatie Rex Tillerson évoquait samedi 30 septembre l'ouverture de canaux de communication avec Pyongyang, que le président Donald Trump a aussitôt qualifiés ...et plus encore »

La Corée du Nord ne veut pas dialoguer avec les États-Unis - Challenges.fr

Washington dispose de "lignes de communications" avec Pyongyang et "sonde" la Corée du nord pour l'ouverture d'éventuels pourparlers, mais le régime de Kim Jong-Un ne manifeste pour le moment "aucun signe d'intérêt" pour un dialogue, a fait savoir ...et plus encore »

Pour Donald Trump, négocier avec la Corée du Nord est une « perte de temps » - Le Monde

Le président américain a tancé le secrétaire d'Etat Rex Tillerson qui avait déclaré, samedi, que des « lignes de communication » avec Pyongyang étaient ouvertes. LE MONDE | 01.10.2017 à 17h49 • Mis à jour le 02.10.2017 à 06h39. Abonnez vous à partir de ...et plus encore »

Pyongyang ne montre pas d'« intérêt » pour un dialogue avec Washington - Le Monde

Le secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson, a évoqué, samedi, l'ouverture de « lignes de communication » avec la Corée du Nord. Le Monde.fr avec AFP | 01.10.2017 à 02h14 • Mis à jour le 01.10.2017 à 14h34. Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter ...et plus encore »

Tillerson à Pékin pour maintenir la pression - euronews

Un réchauffement diplomatique semble en cours entre la Chine et les Etats-Unis sur le dossier nord-coréen. Dernier exemple en date : la réception chaleureuse de Rex Tillerson à Pekin. Vous lisez: Tillerson à Pékin pour maintenir la pression. Flash ...et plus encore »

Parler ou pas avec Pyongyang, question délicate pour l'administration Trump - Le Journal de Montréal

WASHINGTON | Parler ou pas avec la Corée du Nord? La question divise l'administration américaine et met en position délicate le chef de la diplomatie Rex Tillerson, publiquement rabroué par Donald Trump pour avoir évoqué des «canaux de communication ...et plus encore »

Corée du Nord: des missiles déplacés récemment - Challenges.fr

Plusieurs missiles ont été récemment transportés hors du centre de recherches et de développement balistique nord-coréen de Sanum-dong, à Pyongyang, rapporte la chaîne de télévision sud-coréenne KBS, citant une source proche des services de ...et plus encore »

Et si Pékin lâchait Kim Jong-Un? - L'Echo

La Chine commence à se lasser des frasques de Kim Jong-Un. Des scénarios évoquant la chute du régime de Pyongyang circulent ouvertement. Des troupes chinoises en Corée du Nord, des Américains pour s'emparer de l'arsenal nucléaire, la réunification avec ...et plus encore »

La Chine impose la fermeture des entreprises nord-coréennes - Le Journal de Montréal

WASHINGTON | Les relations en dents de scie qu'entretiennent les États-Unis avec la Chine depuis l'élection de Donald Trump semblent traverser une nouvelle phase de réchauffement: Washington applaudit désormais l'attitude de Pékin à l'égard de la Corée ...et plus encore »