This RSS feed URL is deprecated

«Le grimpeur de l'ici et du maintenant» - swissinfo.ch

Journaliste et alpiniste allemande établie au Népal, ancienne de swissinfo.ch, Billi Bierling rend hommage à son ami Ueli Steck, le génie suisse de la grimpe qui s'est tué dimanche dans l'Everest. Ueli Steck. (RDB/SI/Kurt Reichenbach). Depuis notre ...et plus encore »

Ueli Steck: le rêveur n'était pas immortel - Le Temps

L'alpiniste bernois de 40 ans, porte-flambeau du speed-climbing, est décédé suite à une glissade lors d'une course d'acclimatation sur les contreforts de l'Everest. Il envisageait une traversée inédite à plus de 8000 mètres d'altitude du Toit du monde ...et plus encore »

Ueli Steck, un grand Suisse - swissinfo.ch

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs. La star suisse de l'alpinisme restera dans l'histoire pour sa vitesse d'ascension et ses records en solo. Mais ...et plus encore »

Ueli Steck, la « Machine suisse », a trouvé la mort dans l'Himalaya - Le Monde

L'alpiniste suisse allemand a fait une chute mortelle de 1 000 m lors d'une ascension d'acclimatation près de l'Everest. LE MONDE | 30.04.2017 à 12h18 • Mis à jour le 03.05.2017 à 11h44 | Par Patricia Jolly. Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter ...et plus encore »

Ascensions express, enchaînements de sommets… Ueli Steck, «machine suisse» contestée de l'alpinisme - Libération

Le célèbre alpiniste suisse Ueli Steck s'est tué dimanche matin, à l'âge de 40 ans, dans le massif de l'Everest, dans l'Himalaya népalais. Il évoluait en solo à plus de 6 500 mètres d'altitude sur le Nuptse, un satellite de l'Everest, dans une face ...et plus encore »

Ueli Steck: «J'ai accepté le risque de mourir» - L'illustré

L'alpiniste suisse Ueli Steck a trouvé la mort ce dimanche dans le massif de l'Everest. Il y a 3 ans, il s'était confié à L'illustré dans une interview des plus intimes, dans laquelle il évoquait notamment les risques de son métier. Voici l'interview ...et plus encore »

Ueli Steck, une «étoile tourmentée» s'est éteinte sous le Toit du Monde - swissinfo.ch

Ueli Steck (à droite), avec le Sherpa Tenjiing, à Lukla (Népal), le 18 avril, quelques jours avant sa chute fatale. (AFP). On l'avait surnommé «Swiss Machine», mais plus qu'une machine, c'était un grand alpiniste. Ueli Steck, le sprinter des sommets ...et plus encore »

Montagne Ueli Steck n'était pas immortel - Le Matin Online

L'alpiniste bernois a trouvé la mort hier à 5600 mètres dans l'Himalaya. Ce surdoué ultrarapide était une source d'inspiration pour la jeune génération. Par Vincent Donzé 01.05.2017. 0. Envoyer par e-mail. Envoyer à*. Votre adresse e-mail*. Votre email ...et plus encore »

Une étoile tourmentée s'est éteinte - Tribune de Genève

DécèsAlpiniste d'exception, Ueli Steck est mort en tentant l'ascension de l'Everest par un itinéraire difficile. Un géant controversé s'en va dans l'accomplissement de sa passion, avec ses secrets. Retour. L'alpiniste bernois Ueli Steck est décédé sur ...et plus encore »

La mort a fini par rattraper Ueli Steck - L'illustré

Ueli Steck (40 ans) était un sprinter des cimes, un alpiniste chevronné qui avait enchaîné les ascensions record, en solo et sans corde, par exemple sur la face nord de l'Eiger. Dans les Alpes, il avait tout gravi. Restait l'Himalaya. L'Everest et le ...et plus encore »