• Le choc entre Lyon et Marseille en chiffres

    www.lequipe.fr
  • Chili. Le conservateur Sebastien Piñera est le nouveau président

    www.ouest-france.fr
  • Liban : une employée de l'ambassade britannique retrouvée morte

    www.leparisien.fr
  • Syrie, chômage, climat... les 5 promesses d'Emmanuel Macron sur France 2

    tempsreel.nouvelobs.com
  • Miss France : le sacre du Nord-Pas-de-Calais

    www.francetvinfo.fr
  • Réforme du travail, État islamique, Hulot… Les déclarations de Macron sur France 2

    www.lavoixdunord.fr
  • Poutine remercie Trump pour l'aide américaine contre un attentat déjoué en Russie

    www.lepoint.fr
  • Lucien Favre (Nice) après la victoire contre Bordeaux : «On est bien revenu»

    www.lequipe.fr
  • Emmanuel Macron, les quatre fondements d'un regain de popularité inédit

    www.lexpress.fr
  • Hand: les Françaises dominent le monde

    tempsreel.nouvelobs.com
  • Météo : Vigilance orange neige et verglas pour la Franche-Comté et une partie de la Bourgogne

    france3-regions.francetvinfo.fr
  • Macron à l'Elysée, les grands partis au tapis: en 2017, tout a changé

    www.rtl.be
  • Le prince héritier saoudien s'est offert la demeure la plus chère au monde pour 275 millions d'euros

    www.francetvinfo.fr
  • FC Nantes-Angers: Moulin menacé? «Cette question, il faut la poser à qui de droit», répond le coach angevin

    www.20minutes.fr
  • Tunisie : le Français condamné pour avoir embrassé son amie a été libéré

    www.actupolitique.info
  • Notre-Dame-des-Landes : «On va enfin décider», se réjouit Richard Ferrand

    www.lefigaro.fr
  • Macron s'en prend aux «esprits chagrins» qui critiquent son séjour à Chambord

    www.lefigaro.fr
  • Le Pentagone reconnaît l'existence d'un programme d'étude des ovnis

    www.sciencesetavenir.fr
  • Collision de Millas : la barrière était-elle ouverte ou fermée ?

    www.liberation.fr
  • Cantal : les gendarmes recherchent un skieur dans le secteur de Laveissière - Mise à jour

    france3-regions.francetvinfo.fr
  • Afrique du Sud: l'ANC revient sur sa décision et entame un vote

    Les milliers de délégués du parti ANC au pouvoir en Afrique du sud ont commencé à voter pour se choisir un nouveau chef dans la nuit de dimanche à lundi, après avoir d'abord annoncé que le vote était reporté. "Nos excuses... La décision a été annulée et le vote va avoir lieu maintenant", a indiqué le parti dans un communiqué tard dans la soirée, revenant sur la première annonce qui faisait état d'un report du vote.

    Présidentielle au Chili : le conservateur Sebastian Pinera l’emporte

    Sebastian Piñera, qui a déjà été président du Chili entre 2010 et 2014, succède à la présidente de centre gauche Michelle Bachelet. Le milliardaire conservateur Sebastian Piñera a remporté l’élection présidentielle au Chili avec plus de 54 % des voix, montrent les résultats diffusés par la commission électorale nationale. Sebastian Piñera, qui a déjà été président du Chili entre 2010 et 2014, était opposé au candidat de centre gauche Alejandro Guillier, qui a reconnu sa défaite et félicité son adversaire.

    Hand - ChM (F) - Deux ans de reconquête

    Il y a deux ans, les Bleues quittaient le Mondial avec une décevante septième place et surtout dans une ambiance plombée. Quelques semaines plus tard, le sélectionneur Alain Portes, cible des critiques, était remercié et remplacé par Olivier Krumbholz. Avec leur coach historique, les Françaises ont su retrouver un jeu et un collectif pour s'offrir trois médailles : l'argent olympique, le bronze européen et surtout l'or mondial dimanche face à la Norvège. Rédaction

    Football - Ligue 1 - Tops/flops Lyon-Marseille : Lopes a tout stoppé, Mandanda s’est troué

    Sauvé à plusieurs reprises par un excellent Lopes, Lyon a remporté le choc de la 18e journée de Ligue 1 face à Marseille (2-0). Retrouvez les tops et les flops de cette rencontre. Les tops Infranchissable Lopes Anthony Lopes était dans un grand soir. Avec six interventions salvatrices, dont trois sur la même action en toute fin de match, le portier lyonnais a écœuré les attaquants marseillais au fil de la rencontre. Un véritable show que l’international portugais a tenu à dédier à Joël Bats, l’emblématique entraîneur des gardiens de l’OL, en partance pour l’Impact de Montréal cet hiver.

    Interview d'Emmanuel Macron debout : un style nouveau qui fait réagir

    MÉDIAS - Le président de la République recevait à l'Élysée Laurent Delahousse, sur France 2, pour une interview qui n'a pas laissé indifférent de nombreux internautes. Debout, marchant dans le palais présidentiel, les deux hommes ont suscité des commentaires très contrastés.

    VIDEO.

    Le "One Planet Summit" s’est tenu 12 décembre 2017 à l’initiative de la France. Il a réuni des dirigeants du monde entier qui ont pris douze engagements afin de lutter contre le réchauffement climatique. Plongée dans les coulisses… Extrait du magazine "19h le dimanche" du 17 décembre.

    Foot - POR - Le Sporting garde le rythme en tête de la Liga, Benfica en balade à Tondela

    Invaincu en Championnat cette saison, le Sporting a signé une quatrième victoire en autant de matches dimanche, face à Portimonense (2-0). En grande forme ces dernières semaines, l'international néerlandais Bas Dost a marqué le but du break sur un centre de Gelson Martins à l'heure de jeu. Il affiche 13 réalisations en 15 matches depuis le début de la saison. Au classement, le club de la capitale conserve trois points d'avance sur Porto, qui compte toutefois un match en moins, et Benfica, en démonstration à Tondela (5-1). Pizzi et Jonas ont tous les deux réussi un doublé, le premier nommé donnant même une passe décisive au second en fin de rencontre. Les Aigles possèdent la meilleure attaque du Championnat, avec 37 buts.

    L'interview de Macron sur France 2 révolutionne le style, à défaut d'éclairer l'avenir

    POLITIQUE - Emmanuel Macron a été fidèle à ce qu'il avait fait pour sa première grande interview à la télévision. Et il va falloir sans doute s'y habituer. Ce n'est pas lors de ces rendez-vous très suivis (10 millions de personnes l'avaient écouté mi-octobre sur TF1) que le chef de l'Etat va multiplier les annonces. Ce dimanche 17 décembre sur France 2, le président de la République s'est contenté de faire savoir qu'il lancera en début d'année prochaine "une grande réflexion sur l'audiovisuel public". Il a également promis la fin de la guerre en Syrie contre l'Etat islamique pour "la mi ou fin février" 2018. Ne cherchez rien d'autre, son discours sur l'écologie (notamment le rôle du nucléaire dans la lutte contre le réchauffement climatique) étant conforme à ce qu'il a déclaré dans Le Monde. "Je fais ce que j'ai dit" Mais le parallèle entre les deux s'exercices s'arrête ici. En octobre, il avait beaucoup assumé sa politique libérale (évoquant le concept de "premier de cordée"). S'il n'a rien rejeté de son action et annoncé des résultats d'ici à deux ans, il a -ne lui en déplaise- beaucoup plus commenté son action. Pour une personnalité qui n'aime pas le commentaire ("cela n'intéresse pas le président de la République", a-t-il déclaré), il en a effet été amené à beaucoup regarder ce qu'il a fait et la façon dont il s'y est pris depuis sept mois. Morceaux choisis. "Je fais ce que j'ai dit. Ca étonne peut-être, ça en contrarie d'autres, ça fait peut-être longtemps que ce n'était pas arrivé", a-t-il par exemple déclaré pour répondre aux esprits critiques. "J'essaie de faire au mieux, parfois j'y arrive tout de suite, parfois il y a des choses qu'on explique mal. Bon. Il faut reconnaître ses erreurs", a-t-il également affirmé. En élisant "un président de 39 ans, qui n'avait aucun parti, que personne ne connaissait et qui sortait de nulle part, la France a stupéfait l'Europe et le monde" et cette victoire "m'oblige à rassembler tous ceux qui sont prêts à faire avancer le pays", estime-t-il encore. Une émission d'un genre nouveau. L'autre grosse différence avec son interview du mois d'octobre est à chercher dans la forme. Cette fois, pas de tension comme en octobre sur TF1 quand le chef de l'Etat avait du se justifier sur son style jupitérien qui l'avait fait plonger dans les sondages. En pleine remontée dans l'opinion depuis deux mois, Emmanuel Macron était nettement plus à l'aise. Le format l'aidait également beaucoup. Le rendez-vous enregistré en milieu de semaine à l'Elysée avec Laurent Delahousse n'avait pas grand chose à voir avec les interviews données traditionnellement au palais présidentiel. Il a, d'une certaine manière, révolutionné le genre. Durant près de cinquante minutes, Emmanuel Macron et son interlocuteur ont échangé debout, discutant comme à bâtons rompus dans les différents espaces de travail du chef de l'Etat. C'est même sur le pas de la porte que l'entretien s'est achevé. Signe que la forme a pris le pas sur le fond, c'est cet aspect qui a été le plus commenté par les adversaires d'Emmanuel Macron. Mais les reproches étaient tout autant adressé au locataire de l'Elysée qu'à son intervieweur. Lire aussi : • L'entretien Macron/Delahousse n'a pas convaincu l'opposition. • Macron promet la victoire contre Daech en Syrie d'ici "mi ou fin février" • Macron au 20h de France 2 pour surfer sur sa popularité retrouvée. • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici. • Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost. • Retrouvez-nous sur notre page Facebook. À voir également sur Le HuffPost:

    VIDÉO - Né avec le coeur hors de la poitrine, ce bébé a été sauvé après une longue opération

    PROUESSE - En danger de mort, une petite fille victime d’ectopie cardiaque a été opérée moins d'une heure après sa naissance en novembre dernier. L'équipe chirurgicale, composée de cinquante personnes, est parvenue à replacer entièrement son cœur dans son thorax. Une première au Royaume-Uni.

    Handball - Equipe de France - Siraba Dembélé : «Celle-là, je vais m’en souvenir !»

    A 31 ans, la capitaine de l’équipe de France savourait à sa juste mesure le premier grand titre international de sa carrière, conquis en finale du Championnat du monde dimanche. Que ressentez-vous avec votre médaille d'or autour du cou ?Siraba Dembele : C'est génial ! On était sur une bonne dynamique. On avait le groupe et beaucoup de ressources. On savait que c'était possible cette année. Cette médaille représente plus que tout. Je repense à toutes mes finales perdues. Bien sûr, je ne dévalue pas mes autres podiums, la médaille olympique (2016), ma première médaille mondiale (2009), mais celle-là je peux vous dire que je vais m'en souvenir. Derrière ça, il y a beaucoup de sueur, on l'apprécie encore plus.

    Ligue 1: Lyon pousse Marseille du podium, et revoilà Nice

    Paris - Dans le choc dominical clôturant la 18e journée de Ligue 1, c'est Lyon qui a pris le meilleur sur Marseille (2-0) et la troisième marche du podium, alors que Nice a surgi à la 6e place.

    VIDÉO - Macron sur France 2 : pas d'annonce, mais des punchlines sur Hulot, Trump ou la Syrie

    INTERVIEW - Interrogé sur France 2 ce dimanche soir dans un entretien enregistré à l'Elysée cette semaine, Emmanuel Macron s'est livré à un exercice de communication politique inédit parmi les présidents Français : une discussion, en marche, dans les couloirs du palais. L'occasion de laisser échapper quelques punchlines, bien qu'aucune annonce majeure n'ait été au rendez-vous.

    Tous sports - Mo Farah élu sportif britannique de l'année

    Après Andy Murray, lauréat ces deux dernières années, Mo Farah a été élu dimanche personnalité sportive de l'année au Royaume-Uni. L'athlète, spécialiste des courses de fond, a gagné l'été dernier le dernier 10.000m de sa carrière sur piste, aux Mondiaux d'athlétisme à Londres. Farah (15,3% des suffrages) n'était pas le favori de ce vote populaire, organisé par la BBC, et dont le boxeur Anthony Joshua (finalement 4e) et le pilote Lewis Hamilton (6e) étaient les favoris. Ils ont été finalement devancés par le pilote Jonathan Rea (2e) et l'athlète handisport Jonnie Peacock (3e). A noter également la 7e place, seulement, de Chris Froome.

    Petite histoire du blackface (comme ça, vous savez)

    Le footballeur Antoine Griezmann a suscité une vague de critiques ce 17 décembre en postant une photo de lui déguisé et grimé en basketteur noir des années 1980. Nous republions, à cette occasion, cet article sur le blackface, initialement publié le 10 septembre 2017 après un blackface de Shera Kerienski. Il y a quelques jours, la youtubeuse Shera Kerienski a posté une vidéo où elle se grime le visage en noir. Cette pratique jugée raciste a un nom : le "blackface". Selon le dictionnaire Cambridge :

    Antoine Griezmann se déguise en noir, déclenche une vive polémique sur Twitter et s'excuse

    BAD BUZZ – Très actif sur les réseaux sociaux, Antoine Griezmann a posté ce dimanche soir une photographie qui a immédiatement déchaîné la twittosphère. On y voit l’international français la peau recouverte de peinture noire pour les besoins d’une soirée "années 80". Après s'être excusé, il a supprimé le tweet en question.

    Basket - NBA - NBA : les Raptors tout en maîtrise contre Sacramento

    Les matches du dimanche après-midi sont rarement les plus spectaculaires, ni ceux où les défenses sont les plus intenses. En cela, ce Raptors-Kings n'avait rien de bien excitant, d'autant que le vétéran Zach Randolph et le rookie De'Aron Fox, deux des joueurs les plus performants de l'effectif de Sacramento cette saison, ont été laissés au repos dans l'Ontario. Et pourtant : la première mi-temps, spectaculaire et serrée, a vu les deux équipes proposer du très joli basket, avec un petit festival d'adresse des deux côtés, symbolisé par le tir au buzzer et du milieu du terrain de George Hill, virant les Kings en tête (63-61). Au retour des vestiaires, les visiteurs n'ont toutefois pas été capables de maintenir leur niveau de jeu, hormis un bon Bogdan Bogdanovic (18 points, 5 passes) en sortie de banc. Plus agressifs (28 lancers-francs à 8 !), moins irréguliers en défense, les Raptors ont déroulé grâce à leurs leaders DeMar DeRozan (21 points) et Kyle Lowry (16 points, 7 passes) pour s'offrir un neuvième succès en dix matches. Solide 3e à l'Est, la franchise canadienne termine très fort l'année 2017 et revient quasiment à hauteur des Cavs.

    «Il faudra parler à Bachar et à ses représentants», affirme Emmanuel Macron

    Sa priorité, c’est la lutte contre le terrorisme. Voilà ce qu’a martelé Emmanuel Macron dans une interview diffusée dimanche sur la chaîne de télévision France 2. Il estime que la guerre en Syrie contre le groupe Etat islamique (EI) sera « gagnée d’ici mi, fin février », mais qu’il « faudra » alors parler au président al-Assad, « Le 9 décembre, le Premier ministre irakien (Haider al-Abadi) a annoncé la victoire face à Daesh et je pense que, d’ici mi, fin février, nous aurons gagné la guerre en Syrie », a insisté le président. Emmanuel Macron avait déjà indiqué il y a quelques jours que les opérations militaires contre Daesh allaient se poursuivre jusqu’à « mi, fin-février » en Syrie, contredisant ainsi la Russie qui a affirmé ce pays « totalement libéré » de DaeshLe président a par ailleurs estimé qu’il « faudra parler » avec le président syrien Bachar al-Assad, dont le départ immédiat est réclamé par de nombreux opposants.

    Foot - L1 - OL - Houssem Aouar (OL) : «On a été efficaces»

    Houssem Aouar (milieu de Lyon, au micro de Canal+, après la victoire contre l'OM) : «On n'a pas su exploiter notre jeu, le mettre en place. Quand on n'y arrive pas il faut savoir rester bien groupés et attendre l'adversaire, c'est ce qu'on a su faire. On a été efficaces, ç'a été le plus important. On a joué les coups à fond, toutes les occasions qu'on a pu se créer. Ca reste trois points: c'était une rencontre importante mais pas décisive pour la fin du championnat et pour notre objectif final.» Mariano Diaz (attaquant de Lyon) : «C'est un rival direct, c'est bien d'être dans une bonne dynamique de victoires. Je ne pense pas à un nombre de buts en particulier, je veux qu'on gagne en équipe et qu'on aille le plus loin possible. J'espère continuer cette progression, je me sens de mieux en mieux intégré dans le groupe. Je me sens mieux aussi d'un point de vue physique, c'est difficile d'enchaîner les matches mais je me sens de mieux en mieux. Notre gardien ? Je lui ai dit : "Tu as été un animal !" Il est incroyable, magnifique (en français) .»

    De nouveau populaire, Macron s'affiche en réformateur protecteur

    Paris - Emmanuel Macron s'est présenté comme un président à la fois protecteur et déterminé à mener les réformes promises, dans un entretien diffusé dimanche sur France 2, coïncidant avec une nette embellie dans les sondages.

    Foot - ESP - Barça - Ernesto Valverde (FC Barcelone) après le carton contre La Corogne : «Rien n'est définitif»

    Ernesto Valverde, entraîneur de Barcelone : «Nous avons eu un peu de mal au début, jusqu'au premier but, et ensuite l'adversaire a été contraint de se découvrir davantage. Chaque fois que nous récupérions le ballon, nous pouvions créer le danger. Nous avons négocié ce match sérieusement (4-0), c'était important pour aborder le suivant ( face au Real) avec de bonnes sensations, avec confiance. «Il reste une trotte d'ici la fin de la Liga»

    Pour Emmanuel Macron, l’audiovisuel public est structuré « sur le monde d’avant »

    Le président de la République a annoncé vouloir lancer une réflexion au début de l’année prochaine sur l’organisation de l’audiovisuel public et ses missions, pour l’adapter notamment aux nouveaux usages nés du numérique.

    Foot - L1 - Adil Rami (OM) : «On n'a pas vu un grand Lyon»

    Adil Rami (défenseur de Marseille, au micro de Canal+, après la défaite contre Lyon) : «On les a mis en confiance dès le début du match. Sincèrement, on n'a pas vu un grand Lyon, mais bon, ils ont gagné, c'est les trois points le plus important. On va gagner des matches, et on va en perdre, il faut l'accepter. Ce qui me rassure un petit peu, c'est qu'on sera à la bataille jusqu'à la fin, et cette équipe de Lyon aura des difficultés je pense. On a perdu la bataille, pas la guerre. On leur a offert le premier but, ils ont été un peu plus en confiance, peut-être qu'avec une physionomie différente, ils auraient joué avec plus de feu au cul et ç'aurait été différent pour eux. Là, ils ont marqué le deuxième but, ils ont réussi à tuer le match et après ça les a laissés en confiance.» Dimitri Payet (milieu de Marseille) : «J'aurais préféré faire un moins bon match dans le jeu et gagner. On a manqué d'efficacité dans les deux surfaces, ce qui est très important dans ces matches-là. Si on évite aussi ce but rapide en début de deuxième période on a tout le temps pour revenir, c'est plutôt le début de la deuxième mi-temps qui nous a plombé le match que la première. On a eu beaucoup d'occasions, mais le plus dur au football c'est de les mettre au fond, ce que Lyon a su faire. Personnellement, oui, je me sens mieux, mais ce n'est pas le sujet du soir, j'aurais préféré être moins bien et gagner ce match. Mais on va dire que je continue ma progression pour retrouver mon meilleur niveau.»

    "Je lancerai une réflexion en début d'année prochaine" sur l'audiovisuel public, promet Emmanuel Macron

    Le chef de l'Etat a dévoilé une partie de ses intentions concernant l'audiovisuel public, dimanche, au cours d'un entretien exclusif accordé à France 2.

    Foot - L1 - OL - Bruno Genesio (entraîneur de l'OL) : «Anthony Lopes a été décisif»

    «Lyon réalise une très belle opération ce soir ? Nous faisons une très belle opération. Nous sommes dans les objectifs de points pour être sur le podium à la fin. Mais il n'y a rien de définitif car l'OM a été enterré beaucoup trop tôt. C'est une équipe de qualité et la lutte sera féroce jusqu'au bout pour les 2e et 3e places. Marseille sera bien présent. C'est une formation complète. Il faut tout le temps souffrir. Nous avons marqué rapidement et nous avons beaucoup reculé. Nous avons été acculés sur notre but et sans les arrêts décisifs d'Anthony Lopes nous n'aurions pas viré en tête à la mi-temps de manière un peu heureuse. Après celle-ci, nous avons joué plus haut, réussi à avoir d'avantage de maîtrise technique et nous leur avons posé des problèmes même si l'OM a encore été dangereux jusqu'à la fin. Le deuxième but a fait mal aux Marseillais. Pensez-vous que les gardiens ont fait la différence ? On peut dire ça. Mandanda a fait aussi quelques arrêts très importants aussi à des moments du match où nous aurions pu prendre un avantage plus conséquent. Le premier but est souvent important dans ce genre de match, mais paradoxalement, cela nous a plus inhibés que libérés."

    Foot - L1 - Le choc entre Lyon et Marseille en chiffres

    27 Marseille affiche 27% de victoires face à Lyon en Ligue 1 (26/95), son plus faible ratio face à un adversaire actuel de l'élite. 1/15 Lyon n'a perdu qu'une seule de ses 15 dernières confrontations face à Marseille en Ligue 1 (6 victoires, 8 nuls), le 4 mai 2014 (2-4).

    Basket - NBA - Yakuba Ouattara déjà libéré par les Brooklyn Nets

    Son aventure américaine aura duré moins de cinq mois. Après avoir signé à la mi-juillet un «two-way contract» avec les Nets de Brooklyn, supposé lui permettre de faire des allers-retours entre la NBA et sa ligue de développement, la G-League, Yakuba Ouattara (1,92m, 25 ans) a été libéré par la franchise new-yorkaise dimanche. Auteur de 14 points, 5 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour son premier match - en G-League, donc - avec sa nouvelle équipe, au début du mois de novembre, cet arrière au jump détonant, deux fois vainqueur du concours de dunks en Pro A, était resté éloigné des parquets depuis, la faute à une inflammation nerveuse. Les Nets lui ont vite trouvé un remplaçant : Milton Doyle, auteur d'un début de saison remarqué du côté de Long Island (21,3 points, 5,7 rebonds, 3,9 passes de moyenne).

    Basket - Liga - Beaubois, Heurtel, Albicy, Poirier : les Français de Liga cartonnent

    Les nombreux joueurs tricolores évoluant en Liga ont brillé dimanche, à l'occasion de la 12e journée de Championnat. Lors de la victoire de Vitoria à Andorre, Vincent Poirier a ainsi compilé 14 points (à voir, ce gros dunk après un travail au poste), 12 rebonds et 5 contres, dont celui de la victoire, à une vingtaine de secondes du buzzer. El taponazo de Poirier, decisivo en la victoria del @Baskonia. #LigaEndesa pic.twitter.com/GYtRTrbusR— Basket en Movistar+ (@MovistarBasket) December 17, 2017

    Foot - L1 - OM - Steve Mandanda (OM) : ««Je prends l'entière responsabilité de cette défaite»

    Steve Mandanda (gardien de Marseille après la défaite contre l'OL) : «Je prends l'entière responsabilité de cette défaite, je ne dois pas prendre ce genre de but-là. Cette erreur nous coupe les jambes même si derrière on fait une bonne mi-temps, on a la maîtrise du jeu. En perdant 1-0 d'entrée c'est dur de gagner ce genre de rencontre. La différence se fait sur les gardiens de but, aujourd'hui on voit Anthony Lopes qui est décisif et Steve Mandanda qui n'est pas bon, ce qui fait aussi que Marseille perd ce match. C'est un match important mais pas décisif, on est à trois points, il reste 19 journées (ndlr: 20), on a encore le temps de les rattraper. Il faut assumer.» Rédaction

    Handball - Equipe de France - Olivier Krumbholz, l’histoire d’un incroyable retour

    Quatorze ans après son premier sacre, le sélectionneur a hissé de nouveau le handball féminin français sur la première marche du podium mondial. Le sorcier lorrain a encore frappé ! Dimanche soir, en Allemagne, Olivier Krumbholz a conduit l’équipe de France à un deuxième sacre mondial. Ou plutôt devrait-on dire «son» équipe de France. 14 ans après le coup de maître réalisé en 2003 avec Valérie Nicolas, Isabelle Wendling et consorts. Si les hommes ont eu Daniel Costantini puis Claude Onesta pour les guider vers les sommets de la discipline, les femmes, elles, n’ont eu que lui, tant l’intermède Alain Portes fut un désastre sur toute la ligne. Si ce n’est, peut-être, pour Krumbholz lui-même qui a su tirer profit de cette mise au placard en 2013 pour – officiellement – insuffisance de résultats (9e de l’Euro en 2012, puis 6e du Mondial 2013). Une manière polie de dire que le courant ne passait plus vraiment entre les joueuses et un sélectionneur au caractère volcanique, à l’exigence aussi constante que les coups de...

    Football - Ligue 1 - Genesio : «Lopes a été décisif»

    Après la victoire 2-0 devant Marseille, l'entraîneur de Lyon, Bruno Genesio, est notamment revenu sur la performance de son gardien Anthony Lopes : « Il a été décisif. Il nous a permis d'être devant à la mi-temps. En fin de partie, il a aussi été déterminant en réalisant les arrêts qu'il fallait. Il avait à coeur de réaliser un grand match car c'était un grand match, contre Marseille. Il y avait les 30 ans des Bad Gones et le dernier match de Joël (Bats) à Lyon. Je rends hommage aussi à ce dernier car je travaille avec lui depuis onze ans. Il m'a fait progresser dans mon métier en me donnant beaucoup de conseil. Il va nous manquer. Il va partir entre de bonnes mains (à l'Impact Montréal dont Rémi Garde est entraîneur). Bonne chance à lui. »

    Apple veut que vous puissiez murmurer des mots à l'oreille de Siri

    Si vous rêviez d'avoir des conversations intimes au coin du feu avec votre assistant vocal comme dans le film Her, sachez qu'Apple va peut-être bientôt le permettre. Un brevet dévoilé par le site spécialisé Gizmodo indique en effet que la marque à la pomme veut apprendre à Siri à chuchoter. Si le brevet a été déposé en 2016, il n'a été rendu public que le 14 décembre. Il explique au travers de schémas comment Siri pourrait, à terme, comprendre les murmures des utilisateurs. Et aussi leur répondre sur le même ton.

    Kerbal Space Program se bonifie avec une version Enhanced

    Le jeu indé du studio Squad va bénéficier du label Private Division de Take-Two afin de sortir en version améliorée sur consoles, et il dévoile sa fenêtre de sortie. News complète sur JeuxVideo-Live.com : .

    Un agresseur sexuel a-t-il joué dans votre film préféré ? Un site vous donne la réponse

    Face au nombre grandissant d'accusations d'agressions sexuelles, Rotten Apples les recense toutes. Fonctionnant comme un moteur de recherche, il suffit d'y taper le titre d'un film ou d'une série pour savoir si un membre de l'équipe est accusé ou coupable de viol, de harcèlement ou de violences. Depuis le début de l' affaire Harvey Weinstein, la parole se libère et c'est une excellente chose. Les actrices et les femmes travaillant dans le milieu hollywoodien n'hésitent à dénoncer ceux qui les ont agressées ou harcelées. Mais avec toutes ces déclarations, on finit un peu par perdre le fil. Pour palier à ce problème, le site Rotten Apples (littéralement "pommes pourries" en français) les recense toutes.

    L'image du jour : Quand ton père sait que tu es nul

    Le principe est très simple : chaque jour de la semaine, à 19h, retrouvez une image insolite sous forme de visuel, Gif, Vine ou vidéo, en rapport avec la sphère vidéoludique, high-tech ou geek...

    Miss France 2018 : Geneviève de Fontenay s’en prend au comité Miss France

    TÉLÉVISION - L’ancienne présidente du comité Miss France a estimé ce dimanche 17 décembre que le concours de beauté avait perdu en qualité, via un communiqué de presse. Une attaque quelque peu attendue.

    "Foetus", "transgenre", "diversité" : Trump interdit à l'agence de santé d'utiliser certains mots

    Des scientifiques et associations LGBT ont exprimé leur indignation sur Twitter. . "Foetus", "transgenre", "diversité", "vulnérable", "prestation sociale", "fondé sur des données concrètes" et "fondé sur la science".

    Science décalée : où les serpents de mer trouvent-ils de quoi boire ?

    Au milieu de l'océan, les serpents de mer sont entourés d'eau salée, qu'ils ne peuvent boire. Comment font-ils pour se désaltérer ? Cette question, existentielle au moins pour ces reptiles, vient de trouver sa réponse : ils boivent dans la pellicule d'eau douce qui recouvre les mers après les pluies. L'être humain ne peut pas supporter plus de quelques jours sans boire. Une performance pitoyable en comparaison de ce que peut faire le serpent de mer Hydrophis platurus, capable de s'imposer un jeûne de boisson durant 6 ou 7 mois. Bien qu'il vive au milieu de l'océan, il ne peut s'abreuver d'eau salée. Et doit donc attendre de fortes pluies pour enfin remplir les réservoirs, d'après une nouvelle étude publiée dans Proceedings of the Royal Society.

    Marante, Dormeuse, Plante de prière, Maranta leuconeura

    Maranta leuconeura, est une plante vivace monocotylédone appartenant à la famille des Marantacées. Cette espèce est appelée également parfois Calathea leuconeura: en effet les calatheas, sont proches des marantes et ils se confondent volontiers, mais un peu différents malgré tout.

    Best of 2017 : les tendances coiffures repérées sur le red carpet

    Raie au milieu, cheveux plaqués, coiffures naturelles ou ultra-sophistiquées, coupes courtes et colorées, carrés : les tendances coiffures ont été diverses et variées cette année. Observées dans un premier temps sur les podiums de New York, Milan, Londres et Paris, elles ont ensuite voyagé aux quatre coins de la planète pour sublimer les femmes. Retour sur les coiffures qui ont marqué 2017 à travers les red carpet les plus prestigieux.

    Etats-Unis : le Pentagone a mené un programme secret de recherche sur les ovnis

    Le département américain de la Défense à consacré 22 millions de dollars par an à un programme secret destiné à enquêter sur des objets volants non-identifiés.

    Deux femmes rondes s'habillent en princesses pour demander une héroïne Disney plus size (photos)

    Michelle Elman et Amy Wooldridge sont rondes et elles s'assument. Mais cela n'a pas été toujours simple pendant leur jeunesse, faute de modèle à qui s'identifier.

    Grives et merles au jardin en hiver

    Gérard BOURGE nous parle des grives et des merles que l'on peut observer à l'automne et en hiver en train de gratter un peu partout au jardin La vie au jardin c'est aussi observer, l'hiver est surement une période ou l'on peut-être plus le...

    Question de choix. Du chocolat oui... mais équitable !

    C'est pendant la période des fêtes que les chocolatiers font leur plus gros chiffre de l'année. Mais savez-vous que derrière le chocolat que vous dégustez, il y a des petits producteurs, souvent très mal rémunérés, sauf s'ils bénéficient du commerce équitable.

    Cadours. Salon Regal : les chefs mettent les produits régionaux au menu des fêtes

    Porc noir de Bigorre au beurre de citrouille ou agneau des Pyrénées à la crème d'ail de Cadours sont quelques-uns des plats concoctés, aujourd'hui encore, au parc des expositions pour la clôture du salon Regal. Pour ceux qui en ont assez de la dinde aux marrons et des crevettes des mers lointaines agrémentées de l'éternelle mayonnaise au repas de Noël, des chefs font preuve d'imagination.

    Apple renonce-t-il à proposer iTunes sur le Microsoft Store ?

    La bibliothèque multimédia d’Apple devait débarquer avant la fin de l’année sur le magasin d’applications de Microsoft. Une arrivée qui n'est que retardée officiellement.

    L’UE durcit sa législation en réponse au Dieselgate

    Deux ans après le scandale provoqué par la fraude au test antipollution de véhicules diesel, la Commission se voit attribuer plus de pouvoir de contrôle et de supervision.

    Programme TV du jeudi 7 décembre 2017 : ce qu’il faut regarder ce soir à la télé

    CE SOIR À LA TÉLÉ - Une série inédite sur TF1, un nouvel hommage à Johnny Hallyday sur France 2 ou Les saveurs du palais : voici ce que vous conseille la rédaction du Figaro pour ce soir.

    L’automobile britannique, grande perdante du Brexit

    Surfant sur le marché unique européen, l’industrie automobile britannique a connu une véritable renaissance depuis vingt ans. Mais l’installation d’une frontière post-Brexit, mettrait son modèle économique en danger.

    Carte grise : la dématérialisation pose problème

    Depuis la dématérialisation des cartes grises en novembre dernier, automobilistes et professionnels connaissent d'importantes difficultés, notamment à cause d'un problème informatique.

    Carte grise : le fiasco de la numérisation

    Depuis un mois, les préfectures ont fermé leur guichet pour éditer les cartes grises. La démarche se fait en ligne, mais les bugs du nouveau système généralisé se multiplient.