À la une

  • L'affaire Bettencourt à nouveau devant la justice - Le Monde

    L'affaire Bettencourt à nouveau devant la justice - Le Monde;

    Quatre prévenus sont jugés en appel à partir de mardi à Bordeaux, pour « abus de faiblesse » de la richissime héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt. Le Monde.fr avec AFP | 10.05.2016 à 05h05 • Mis à jour le 10.05.2016 à 09h46. Abonnez vous à partir ...et plus encore »

  • L'affaire Bettencourt de retour... avec des milliers de lettres - Europe1

    L'affaire Bettencourt de retour... avec des milliers de lettres - Europe1;

    Le procès en appel de l'affaire Bettencourt s'ouvre mardi, à Bordeaux. Europe 1 a pu consulter des extraits de la correspondance soutenue entre Liliane Bettencourt et François-Marie Banier. Un an après leur condamnation pour "abus de faiblesse" contre ...et plus encore »

  • La famille Bettencourt absente au procès en appel - Le Figaro

    La famille Bettencourt absente au procès en appel - Le Figaro;

    VIDÉO - Quatre prévenus sont jugés depuis mardi à Bordeaux pour abus de faiblesse au détriment de Liliane Bettencourt. L'an dernier, lors du procès en première instance, Françoise Bettencourt-Meyers et ses deux fils, parties civiles, arrivaient au ...et plus encore »

  • Qui sont les protagonistes du nouveau procès Bettencourt ? - Le Figaro

    Qui sont les protagonistes du nouveau procès Bettencourt ? - Le Figaro;

    VIDÉO - Un an après leur condamnation pour abus de faiblesse contre l'héritière du groupe L'Oréal, quatre des dix prévenus jugés en première instance reviennent sur les bancs de la Cour d'appel. • Liliane Bettencourt. À la tête d'une fortune de 17 ...et plus encore »

  • Procès Bettencourt : "je ne suis pas un escroc !", clame Banier - Europe1

    Procès Bettencourt :

    "Peut-être que j'ai été fou d'accepter toutes les choses qui m'ont été données mais je ne suis pas un escroc !" s'est défendu l'ancien confident de la milliardaire. "Je ne suis pas un escroc !" a clamé jeudi devant la cour d'appel de Bordeaux François ...et plus encore »

  • Affaire Bettencourt : l'ami de Liliane de retour au tribunal - Le Parisien

    Affaire Bettencourt : l'ami de Liliane de retour au tribunal - Le Parisien;

    François-Marie Banier avait été condamné à trois ans de prison (dont six mois avec sursis), à 350 000 € d'amende et au remboursement de 158 M€ à la famille, pour abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt (à droite). Il revient en appel, « combatif ».et plus encore »

  • Procès Bettencourt : Banier, les fleurs et la "pluie d'or" de Liliane - L'Obs

    Procès Bettencourt : Banier, les fleurs et la

    L'artiste poursuivi pour abus de faiblesse est jugé en appel à Bordeaux avec trois autres prévenus. Moins flamboyant qu'au premier procès, il tente toujours de démentir la version d'une captation de fortune. Mathieu Delahousse Publié le 12 mai 2016 à ...et plus encore »

  • Abus de faiblesse : Mme Bettencourt était "une femme d'action" qui gérait, se défend Banier - Sud Ouest

    Abus de faiblesse : Mme Bettencourt était

    Liliane Bettencourt était une "femme d'affaires et d'action", en pleine possession de son libre arbitre, s'est défendu mercredi le photographe François-Marie Banier, qui doit une nouvelle fois répondre à Bordeaux d'abus de faiblesse au détriment de la ...et plus encore »

  • Affaire Bettencourt: « Bien sûr que c'étaient des sommes démentes, mais c'était son plaisir » - 20minutes.fr

    Affaire Bettencourt: « Bien sûr que c'étaient des sommes démentes, mais c'était son plaisir » - 20minutes.fr;

    Elsa Provenzano. Publié le 11.05.2016 à 16:10; Mis à jour le 11.05.2016 à 17:24. François Marie Banier, écrivain et photographe de 69 ans, n'est plus le même face à ses juges, depuis l'ouverture de son procès en appel mardi. Après 5 semaines de procès ...et plus encore »

  • Abus de faiblesse contre Liliane Bettencourt: quatre prévenus jugés en appel - BFMTV.COM

    Abus de faiblesse contre Liliane Bettencourt: quatre prévenus jugés en appel - BFMTV.COM;

    Une erreur est survenue. Si vous avez un bloqueur de publicités, essayez de le désactiver. Un décès, des transactions financières, deux relaxes: de dix au départ, ils ne sont plus que quatre prévenus jugés en appel à partir de mardi à Bordeaux pour ...et plus encore »