This RSS feed URL is deprecated

Contrôle des stupéfiants: Le Maroc durcit la traque - L'Économiste

Le Maroc poursuit sa traque des réseaux de trafic illicite des drogues, particulièrement le cannabis. Les saisies ont connu un rebond en 2015, avec plus de 235 tonnes, après une baisse durant les deux années précédentes (Ph. Bziouat). «Les substances ...et plus encore »

Maroc: le trafic de drogue a représenté près d'un quart du PIB en 2016 (Département d'Etat) - Al Huffington Post

Le trafic de drogue a représenté près de 23% du PIB du Maroc en 2016, soit l'équivalent de 23 milliards de dollars, a indiqué jeudi le département d'Etat américain. "La production totale de cannabis au Maroc en 2015-2016 est estimée à 700 tonnes ...et plus encore »

Les recettes de trafic de drogue représentent 23% du PIB marocain - Yabiladi

Le gouvernement américain a sorti un rapport intitulé «Combattre les drogues et matières chimiques en 2017». Les conclusions de cette étude indiquent que le Maroc est le premier producteur et exportateur mondial de haschish selon l'office des Nations ...et plus encore »

Selon de Département d'Etat/ Le trafic de drogue représente 23% du PIB du Maroc - algerie-focus.com

Le trafic de drogue a représenté 23% du PIB du Maroc en 2016, ce qui équivaut à 23 milliards de dollars. «La production totale de cannabis au Maroc en 2015-2016 est estimée à 700 tonnes métriques», a indiqué jeudi le Département d'État américain dans ...et plus encore »

Résine de cannabis: Les saisies signalées au Maroc ont rebondi à 235 T en 2015 - Médias 24

Selon le dernier rapport 2016 de l'Observatoire international de contrôle des stupéfiants, publié le 2 mars, les saisies de résine de cannabis signalées au Maroc ont rebondi à environ 235 tonnes en 2015, après une baisse au cours de la période 2012 ...et plus encore »

Drogues: L'Algérie déforme un rapport américain pour dénigrer le Maroc - Médias 24

Le Maroc doit ses succès économiques et diplomatiques à l'argent de la drogue, c'est le message qu'essaie de faire passer l'agence algérienne APS à son opinion publique. L'agence algérienne a utilisé et grossièrement déformé le contenu du rapport 2017 ...et plus encore »