Maroc : un attentat à l'arme chimique déjoué ! - Katibîn

Le BCIJ (bureau central d'investigation judiciaire) Marocain, équivalent de la DGSI Française, a communiqué cette semaine sur le fait d'avoir déjoué un attentat à l'arme chimique et démantelé une cellule de dix terroristes liés à Daech dont un Français.

La cellule terroriste démantelée au Maroc prévoyait de faire un carnage - Marocains du monde

La cellule terroriste démantelée jeudi par le Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ) comptait passer à l'acte le lendemain, c'est à dire vendredi, en s'attaquant à des établissements publics et des personnalités civiles et militaires. Les ...

La cellule terroriste démantelée à El Jadida avait prévu des attaques à l'aide d'armes biologiques - Al Huffington Post

TERRORISME - Si leur plan s'était déroulé comme prévu, la presse nationale aurait sans doute titré sur un attentat de grande ampleur aujourd'hui au Maroc. Mais prise de court par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), une cellule ...

Le BCIJ évite au Maroc le pire - challenge.ma

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) a réussi à éviter le pire suite au démantèlement, jeudi 18 février, d'un réseau terroriste composé de 10 membres, dont un ressortissant français. Le démantèlement de ce réseau dont les membres ...

Un véritable commando à El Jadida - Aujourd'hui Le Maroc

Joli coup de filet du BCIJ. Le Bureau central des investigations judiciaires a procédé à l'avortement de ce qu'il décrit comme étant un «très sérieux plan terroriste» grâce au démantèlement le 18 février 2016 d'une cellule terroriste composée de 10 ...

Démantèlement par le BCIJ d'un réseau terroriste composé de 10 membres dont un Français qui s'activaient à ... - LE MATiN

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a réussi à mettre en échec un «dangereux plan terroriste» suite au démantèlement, jeudi, d'un réseau terroriste composé ...

Abdelhak Khiame : "Si Abdeslam et Abrini étaient au Maroc, ils auraient été arrêtés" (vidéo) - Marocains du monde

La chaîne belge RTL s'est rendue à Salé au siège du FBI marocain, le Bureau Central d'investigation judiciaire (BCIJ) où elle a rencontré son patron, Abdelhak Khiame. Pour la chaîne, il explique comment le Maroc lutte contre le terrorisme et aide ses ...