À la une

Aux Philippines, la lutte contre la drogue vire au carnage - Le Monde;

Aux Philippines, la lutte contre la drogue vire au carnage - Le Monde

Le MondeAux Philippines, la lutte contre la drogue vire au carnageLe MondeLe nouveau président, Rodrigo Duterte, mène une guerre sans merci contre les toxicomanes, autorisant même la police à liquider ceux qu'ils connaissent, sans autre forme de procès. LE MONDE | 07.10.2016 à 06h42 • Mis à jour le 07.10.2016 à 15h42 | Par ...et plus encore »

Philippines. Les 100 jours de carnage du président Rodrigo Duterte - Amnesty International;

Philippines. Les 100 jours de carnage du président Rodrigo Duterte - Amnesty International

Amnesty InternationalPhilippines. Les 100 jours de carnage du président Rodrigo DuterteAmnesty InternationalAux Philippines, 100 jours après l'arrivée au pouvoir du président Rodrigo Duterte, une vague d'homicides illégaux a déjà coûté la vie à plus de 3 000 personnes, brisant les espoirs d'amélioration de la situation des droits humains dans le pays, a ...et plus encore »

Philippines : Duterte ira jusqu'au bout de sa guerre contre la drogue - euronews;

Philippines : Duterte ira jusqu'au bout de sa guerre contre la drogue - euronews

euronewsPhilippines : Duterte ira jusqu'au bout de sa guerre contre la drogueeuronewsRodrigo Duterte entend poursuivre sa lutte sans merci contre la criminalité et le trafic de drogue aux Philippines. 100 jours après son arrivée au pouvoir, le président philippin maintient le cap, faisant fi des critiques. Il s'est dit prêt à se passer ...et plus encore »

Le président philippin prêt à renoncer aux aides européennes et américaines - Le Figaro;

Le président philippin prêt à renoncer aux aides européennes et américaines - Le Figaro

Le FigaroLe président philippin prêt à renoncer aux aides européennes et américainesLe FigaroRodrigo Duterte a de nouveau ciblé les États-Unis et l'Union européenne, qui avaient critiqué sa campagne de lutte contre la drogue, à l'origine de 3000 morts aux Philippines. Réagir à cette vidéo. 10 commentaires. Franck D. de Paco. Toto Duterte fait ...et plus encore »

La popularité de Rodrigo Duterte s'envole aux Philippines - La Croix;

La popularité de Rodrigo Duterte s'envole aux Philippines - La Croix

La CroixLa popularité de Rodrigo Duterte s'envole aux PhilippinesLa CroixTrois mois après sa prise de fonction à Manille, le président Rodrigo Duterte recueille 76 % d'opinion favorable selon un sondage indépendant publié jeudi 6 octobre. Le président philippin Rodrigo Duterte, en visite au quartier général de l'armée à ZOOM.et plus encore »

Philippines: un Canadien condamné à perpétuité pour trafic de drogue clame son innocence - LaPresse.ca;

Philippines: un Canadien condamné à perpétuité pour trafic de drogue clame son innocence - LaPresse.ca

LaPresse.caPhilippines: un Canadien condamné à perpétuité pour trafic de drogue clame son innocenceLaPresse.caSelon la police, l'instruction en trois mois seulement de cette affaire avec le Canadien fait partie de la campagne très agressive de M. Duterte contre le trafic de stupéfiants, qui a fait plus de 3000 morts et lui vaut de vives critiques ...et plus encore »

Philippines: le Canadien Jeremy Eaton est condamné à la prison à vie pour trafic de drogue - Le Huffington Post Quebec;

Philippines: le Canadien Jeremy Eaton est condamné à la prison à vie pour trafic de drogue - Le Huffington Post Quebec

Le Huffington Post QuebecPhilippines: le Canadien Jeremy Eaton est condamné à la prison à vie pour trafic de drogueLe Huffington Post QuebecUn Canadien a été condamné à la prison à vie aux Philippines pour la vente de 160 tablettes d'ecstasy, a déclaré jeudi la police, ajoutant que l'instruction rapide de cette affaire faisait partie de la guerre contre la drogue du président Rodrigo Duterte.et plus encore »

Philippines: hausse de la popularité du Président Rodrigo Duterte - Le Parisien;

Philippines: hausse de la popularité du Président Rodrigo Duterte - Le Parisien

Le ParisienPhilippines: hausse de la popularité du Président Rodrigo DuterteLe ParisienLa popularité du président philippin Rodrigo Duterte s'est envolée au cours de ses trois premiers mois de mandat, selon un sondage indépendant publié jeudi et qui semble montrer que les Philippins approuvent sa guerre brutale contre le crime.et plus encore »

Les bravades très calculées de l'intenable président philippin - Les Échos

Les bravades très calculées de l'intenable président philippinLes ÉchosIl y a chez Rodrigo Duterte beaucoup du Shérif de Nottingham et un peu de Robin des Bois. Alors qu'il s'apprête à franchir le cap des cent premiers jours au sommet de l'Etat philippin, l'homme a déjà largement marqué son mandat de son empreinte.et plus encore »

"Les entreprises et la population philippines méritent de l'attention" - 7sur7

7sur7"Les entreprises et la population philippines méritent de l'attention"7sur7Le ministre wallon de l'Économie Jean-Claude Marcourt a invité mercredi, au-delà du caractère "ignoble" de la politique et des déclarations du président philippin Duterte, à adopter "sérénité et gravité" pour décider du maintien d'une mission ...et plus encore »

VIDEO. Philippines: Le président Rodrigo Duterte dit à Barack Obama «d'aller au diable» - 20minutes.fr;

VIDEO. Philippines: Le président Rodrigo Duterte dit à Barack Obama «d'aller au diable» - 20minutes.fr

20minutes.frVIDEO. Philippines: Le président Rodrigo Duterte dit à Barack Obama «d'aller au diable»20minutes.fr20 Minutes avec AFP. Publié le 04.10.2016 à 18:43; Mis à jour le 05.10.2016 à 09:29. Le président philippin Rodrigo Duterte n'en finit plus de provoquer son homologue américain. Rodrigo Duterte a dit mardi à Barack Obama « d'aller au diable », et ...et plus encore »

Le président philippin conseille à Obama... d'aller «au diable» - Sputnik France;

Le président philippin conseille à Obama... d'aller «au diable» - Sputnik France

Sputnik FranceLe président philippin conseille à Obama... d'aller «au diable»Sputnik FranceLe président des Philippines, Rodrigo Duterte, indigné par la réticence des États-Unis quant à la vente d'armes à son pays, ne s'est pas retenu d'insulter le dirigeant américain. Le chef d'État philippin a déclaré que Barack Obama pouvait « aller au ...et plus encore »

États-Unis et Philippines font toujours manœuvres militaires communes - La Croix;

États-Unis et Philippines font toujours manœuvres militaires communes - La Croix

La CroixÉtats-Unis et Philippines font toujours manœuvres militaires communesLa CroixLe président philippin Rodrigo Duterte lors d' un discours adressé aux personnels militaires, à Manille, le 4 octobre. / Ted Aljibe/Afp. Manille insulte Washington, mais la vie militaire commune se poursuit. Les Philippines et les États-Unis ont lancé ...et plus encore »

Manille et Washington débutent leurs manoeuvres malgré les injures de Duterte - Le Parisien;

Manille et Washington débutent leurs manoeuvres malgré les injures de Duterte - Le Parisien

Le ParisienManille et Washington débutent leurs manoeuvres malgré les injures de DuterteLe ParisienLes Philippines et les Etats-Unis ont lancé mardi leurs manoeuvres conjointes annuelles dans un contexte tendu par les injures de Rodrigo Duterte contre Washington, et ses menaces de réorienter sa diplomatie vers Pékin. Connu pour son franc-parler et ...et plus encore »

VIDÉO - Retour sur les 100 premiers jours du

VIDÉO - Retour sur les 100 premiers jours du "Donald Trump philippin", Rodrigo Duterte - LCI

LCIVIDÉO - Retour sur les 100 premiers jours du "Donald Trump philippin", Rodrigo DuterteLCIFOU - Au pouvoir depuis à peu près 100 jours, le président philippin, Rodrigo Duterte, a déjà beaucoup choqué par ses déclarations ordurières et l'emploi de la violence dans son pays. Retour sur les trois premiers mois de ce président pas comme les autres.et plus encore »

Manille menace Obama et courtise la Chine - Tribune de Genève;

Manille menace Obama et courtise la Chine - Tribune de Genève

Tribune de GenèveManille menace Obama et courtise la ChineTribune de GenèveJeux d'alliances Ex-colonie des Etats-Unis, les Philippines de Duterte prennent leurs distances avec Washington. Mardi le président philippin Rodrigo Duterte a affirmé avoir «perdu son respect pour l'Amérique». Image: AFP. Par Andrés Allemand 05.10.2016.et plus encore »

Le président philippin met à l'épreuve l'alliance avec Washington - Le Temps;

Le président philippin met à l'épreuve l'alliance avec Washington - Le Temps

Le TempsLe président philippin met à l'épreuve l'alliance avec WashingtonLe TempsPlus d'information sur l'image. Le 4 octobre, Rodrigo Duterte s'adresse aux troupes philippines. Ce même jour, il lance la deuxième insulte contre Obama. © AFP / Ted Aljibe. 3 minutes de lecture. Asie Etats-Unis. Harold Thibault, envoyé spécial à ...et plus encore »

Le président philippin : Barack Obama peut «aller au diable »! - African Manager;

Le président philippin : Barack Obama peut «aller au diable »! - African Manager

African ManagerLe président philippin : Barack Obama peut «aller au diable »!African ManagerLe président des Philippines, Rodrigo Duterte, indigné par la réticence des États-Unis quant à la vente d'armes à son pays, ne s'est pas privé d'insulter le président américain, Barack Obama, rapporte ce mercredi 5 octobre 2016 «Sputniknews.com».et plus encore »

Mission princière: les entreprises et la population philippines méritent de l'attention, dit ... - lalibre.be;

Mission princière: les entreprises et la population philippines méritent de l'attention, dit ... - lalibre.be

lalibre.beMission princière: les entreprises et la population philippines méritent de l'attention, dit ...lalibre.beLe ministre wallon de l'Économie Jean-Claude Marcourt a invité mercredi, au-delà du caractère "ignoble" de la politique et des déclarations du président philippin Duterte, à adopter "sérénité et gravité" pour décider du maintien d'une mission ...et plus encore »

Philippines : Duterte

Philippines : Duterte "tenté" par la loi martiale dans sa guerre anti-drogue - Asialyst

AsialystPhilippines : Duterte "tenté" par la loi martiale dans sa guerre anti-drogueAsialystDébut septembre, Duterte avait déclaré un "Etat de non-droit" permettant le déploiement de militaires dans l'ensemble de l'archipel. Copie d'écran du Straits Times, le 5 octobre 2016. Straits Times – Où sont les limites de Rodrigo Duterte ? Le ...et plus encore »