This RSS feed URL is deprecated

Mauritanie: HRW s'inquiète de la détention d'un sénateur de l'opposition - RFI

Human Rights Watch s'alarme de la détention prolongée en Mauritanie, depuis près d'un mois, du leader d'opposition Mohamed Ould Ghadda. L'ancien sénateur a été arrêté au lendemain d'un référendum constitutionnel, qui prévoyait notamment la dissolution ...et plus encore »

En Mauritanie, la cabale présidentielle contre Mohamed Ould Bouamatou divise Internet - La Tribune Afrique

Le Général Aziz et Mohamed Ould Bouamatou, du temps de la campagne présidentielle. (Crédits : CC) Depuis six semaines, les réseaux sociaux sont devenus le point de cristallisation de l'opinion publique mauritanienne, après que le Président Aziz aie ...et plus encore »

Mauritanie: HRW critique la détention de l'ancien sénateur Ghadda - Le360 Afrique

#Mauritanie : Human Rights Watch (HRW), ONG américaine de défense des droits humains, critique la détention sans jugement, ni audition sur le fond, de l'ancien sénateur mauritanien, Mohamed Ould Ghadda, principal animateur de la fronde contre un projet ...et plus encore »

Maghreb: Rabat envoie des signes de dégel de ses relations avec Nouakchott en expulsant des opposants - Maghreb Emergent

A Nouakchott, des fuites dans les médias annoncent déjà la réouverture de l'ambassade mauritanienne à Rabat. Des signes de dégel entre la Mauritanie, accusée par Rabat de soutenir le Front Polisario, et le Maroc ont été perçus ces derniers jours: un ...et plus encore »

Mauritanie: Ould Boumatou « persona non grata » au Maroc et… - LeReflet (Communiqué de presse)

Mohamed Ould Bouamattou « est invité à quitter le territoire marocain », a appris LeReflet.NET, ce samedi 7 octobre 2017 de sources diplomatiques. Aucune date n'a jusqu'ici été avancée, ni la « future destination » du richissime homme d'affaires ...et plus encore »

Le mauritanien Mohamed Ould Bouamatou invité à quitter le Maroc - Financial Afrik

Une information à prendre avec des pincettes. Selon les sources diplomatiques mauritaniennes relayées par le site Alakhbar, le royaume du Maroc aurait informé Mohamed Ould Bouamatou u'il est « persona non grata » au Maroc. Objet d'un mandat d'arrêt ...et plus encore »