This RSS feed URL is deprecated

Produits halieutiques: Le Maroc à la peine sur les marchés du Golfe - L'Économiste

Le marché des pays du Golfe offre d'importantes opportunités pour les produits halieutiques marocains. Mais faute d'offre exportable adaptée, la part du Maroc est restée négligeable sur les 15 dernières années. 0,3%, c'est la part de marché que détient ...et plus encore »

Produits halieutiques: Les pays du Golfe, un nid d'opportunités pour le Maroc - Al Huffington Post

EXPORT - On le sait, l'Europe constitue toujours le principal marché pour les exportations de produits de la mer marocains. Seulement, la stabilité de la demande européenne ne permet pas aux exportateurs marocains de développer davantage leurs affaires ...et plus encore »

Produits de la mer : Le Maroc lorgne les marchés du Golfe - Aujourd'hui Le Maroc

Les pays de la région dépendent de manière croissante des importations en produits alimentaires pour satisfaire leurs besoins nutritionnels et soutenir la sécurité alimentaire. C'est un fait, l'Europe est, par excellence, le principal marché des ...et plus encore »

Produits de la mer: et si le Maroc remplaçait l'Europe par le CCG? - Le360.ma

Très peu présent sur les marchés du Golfe, le Maroc a pourtant de réelles opportunités à saisir dans ces pays en matière d'exportation des produits de la mer. Ceci serait encore plus opportun dans un contexte où une dépendance moindre du marché ...et plus encore »

Les pays du CCG, un potentiel de croissance important pour les produits halieutiques marocains (DEPF) - atlasinfo.fr

Les pays membres du Conseil de Coopération du Golf (CCG) ont un potentiel de croissance important sur le plan de la consommation et de la demande des produits halieutiques marocains, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF ...et plus encore »

Le Maroc n'émerge pas dans les pays du Golfe - LE MATiN

Les pays du Golfe pourraient constituer de véritables débouchés pour les exportations halieutiques marocaines. Pourtant, le Maroc figure à peine au 34e rang des fournisseurs de la région avec moins de 0,3% de part de marché. Une situation due notamment ...et plus encore »