This RSS feed URL is deprecated

Orchestra investit 120 MDH sur 5 ans au Maroc - Médias 24

Quelques jours après la validation du projet chinois de création d'une cité industrielle et résidentielle de plusieurs centaines d'hectares, le spécialiste français de la mode enfantine, Orchestra, ouvre jeudi 23 mars un mégastore de 3.000 m² à Tanger ...et plus encore »

Tanger: Un mégastore pour Orchestra - L'Économiste

A Tanger, Orchestra inaugure son plus grand magasin d'Afrique avec 3.000 m2. Deux autres similaires sont en négociation à Rabat et Casablanca (Ph. Adam). C'est son douzième magasin que le groupe Orchestra vient d'inaugurer à Tanger. «Ce magasin ...et plus encore »

Le plus grand mégastore Orchestra d'Afrique ouvre à Tanger - Aujourd'hui Le Maroc

A l'instar des autres pays, le Groupe Orchestra poursuit le développement de son réseau au Maroc. A cet effet, le leader français de mode pour enfant, maternité et puériculture a inauguré, mercredi 22 mars, en grande pompe son plus grand mégastore d ...et plus encore »

Comment Orchestra espère conquérir l'Afrique depuis le Maroc - Telquel.ma

Pierre Mestre, PDG et fondateur d'Orchestra, et Marco Azran, président d'Orchestra Maroc, travaillent ensemble depuis 1996. Crédit : Orchestra. Comment Orchestra espère conquérir l'Afrique depuis le Maroc. mars 23. 16:40 2017. Imprimer cet article. par ...et plus encore »

Orchestra en mode XXL à Tanger - Leseco.ma

L'enseigne inaugure à Tanger son plus grand mégastore d'Afrique et de la région MENA. Orchestra compte accélérer son développement au Maroc, à travers la réalisation de 25 à 30 nouveaux magasins, dont 5 mégastores à Casablanca, Rabat, Agadir et à Fès ...et plus encore »

Orchestra inaugure à Tanger son plus grand mégastore d'Afrique et de la région MENA - atlasinfo.fr

Le groupe Orchestra, spécialiste français de la mode enfant, maternité et puériculture, a inauguré, mercredi à Tanger, son plus grand mégastore d'Afrique et de la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA). "Le choix de Tanger n'est pas fortuit mais ...et plus encore »