Côte d'Ivoire : Rendez-vous avec les mutins, Ouattara pris au piège ? - Afrique Sur 7

Ce lundi, le rendez-vous entre les émissaires de Ouattara et les mutins est un jour décisif en Côte d'Ivoire. Le président ivoirien doit trouver 41 milliards de francs CFA à verser aux soldats pour « primes Ecomog ». C'est soit 12 millions FCFA par ...

Côte d'Ivoire /le porte-parole des soldats mutinés Siaka Ouattara, le second-maitre sort de son silence”je n'ai pas été… '' - AbidjanTV

Je n'ai ni été battu à mort ni été interné dans un hôpital'', a affirmé, samedi, dans un entretien accordé à APA, le porte-parole des soldats mutinés, le second-maitre, Siaka Ouattara de la marine nationale. Le porte-parole des mutins n'aurait pas été ...

Côte d'Ivoire: ''Je n'ai pas été battu par mes camarades'' (Siaka Ouattara, porte-parole des soldats mutins) - Abidjan.net

Bouaké (Côte d'Ivoire) - ''Je n'ai ni été battu à mort ni été interné dans un hôpital'', a affirmé, samedi, dans un entretien accordé à APA, le porte-parole des soldats mutinés, le second-maitre, Siaka Ouattara de la marine nationale. ''Je ne suis pas ...

PRAO Yao Séraphin “Il est inadmissible et inpensable que les contribuables ivoiriens paient des primes d'une ... - AbidjanTV

... « Les martyrs doivent choisir d'être oubliés, raillés ou utilisés. Quant à être compris, jamais ». (Albert Camus). Depuis l'irruption de l'actuel président sur la scène politique ivoirienne, le peuple de Côte d'Ivoire n'a cessé de souffrir. Si ...

Côte d'Ivoire : Des tirs entendus vendredi à Bouaké - Le Quotidien

Des militaires mutins ont repris vendredi le contrôle des accès à Bouaké, la deuxième ville de Côte d'Ivoire. Pendant ce temps, le ministre de la Défense, Alain-Richard Donwahi, poursuivait les négociations avec les représentants des mutins. Selon des ...

Bouaké se réveille dans le calme après l'accord signé entre les mutins et le gouvernement - Abidjan.net

Bouaké - La ville de Bouaké (Centre, 335 km au nord d'Abidjan), fief de l'ex-rébellion ivoirienne, s'est réveillée pour la première fois après neuf jours de tension et de tirs nourris dans le calme et la quiétude, suite à un accord conclu après de ...

Mutinerie militaire : un accord trouvé entre gouvernement et mutins (Média) - Abidjan.net

Abidjan - Un accord a été trouvé, dans la nuit du vendredi 13 janvier 2016, entre le gouvernement ivoirien, représenté par ministre de la Défense, Alain Richard Donwahi, et les représentants des soldats mutins, a annoncé la télévision nationale ...

Côte d'Ivoire : Accord avec les militaires - Senego

Un accord a été trouvé vendredi soir entre des militaires mutins et le gouvernement ivoirien, selon la présidence, rapporte BBC. Cet accord a été confirmé par plusieurs sources locales et une proche du gouvernement, alors que la tension montait ...

Côte d'Ivoire: mutinerie au sein de l'armée et avènement d'un exécutif rénové! - RFI

Issiaka Ouattara (c), porte-parole des soldats insurgés parle aux journalistes après les négociations avec le ministre en charge de la Défense, à Bouaké, le 7 janvier 2017. AFP/Sia Kambou. Tweeter. inPartager0. Réagir. print. Réagir. print. Les thèmes ...

En Côte d'Ivoire, les mutins disent avoir un accord sur le versement des primes - Yahoo Actualités

Un accord a été conclu vendredi soir entre le gouvernement ivoirien et les militaires en colère pour mettre fin au différend sur le versement des primes dans l'armée qui menaçait de dégénérer en mutinerie de grande ampleur. /Photo prise le 13 janvier ...

Côte d'Ivoire/ Bouaké se réveille dans le calme après l'accord signé entre les mutins et le gouvernement - Agence Ivoirienne de Presse

Bouaké, 14 jan (AIP) – La ville de Bouaké (Centre, 335 km au nord d'Abidjan), fief de l'ex-rébellion ivoirienne, s'est réveillée pour la première fois après neuf jours de tension et de tirs nourris dans le calme et la quiétude, suite à un accord conclu ...

Côte d'Ivoire: Accord entre le gouvernement et les mutins, après des échanges à Bouaké - Abidjan.net

Un accord a été trouvé vendredi soir entre le gouvernement ivoirien et les soldats qui s'étaient mutinés les 6 et 7 janvier, après des heures d'échange à Bouaké (Centre, ex-fief de l'ancienne rébellion des Forces nouvelles), selon un communiqué lu au ...