Libye: Le contrôle du Croissant Pétrolier par les Brigades de Benghazi rebat les cartes du conflit - Sahel Intelligence.com

A la suite de la prise de contrôle vendredi dernier du croissant pétrolier libyen par les Brigades de Défense de Benghazi (BDB), les forces du maréchal Khalifa Haftar ont perdu de leur superbe aux yeux des puissances internationales, sachant que le ...

Mauvais temps pour Khalifa Haftar - Deutsche Welle

Les soldats de l'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, passent un mauvais temps. Ils ont perdu le contrôle d'un important site pétrolier pris par des groupes armés rivaux. Libyen Zueitina Ölterminal Khalifa Haftar Miliz (Reuters/E. Omran Al ...

Le Général Haftar lâché par l'armée libyenne sans avoir éliminé les milices islamistes - Paris Tribune

Reprise de la guerre en Libye : le Général Haftar est-il toujours l'homme de la situation ? Le général Haftar abandonné par les anciens soldats de l'armée de Kadhafi qui le soutenaient n'a pas su empêcher les islamistes pro-Daesh Etat islamique et les ...

Libye : Des préoccupations au sujet de la situation dans le nord-est - Le Maghreb

Les Libyens étaient dimanche préoccupés par la situation dans le nord-est de la Libye après l'attaque armée menée vendredi contre le site pétrolier de Ras Lanouf, alors que des brigades affiliées au Maréchal Khalifa, Haftar, tentent de reprendre le ...

Les forces du maréchal Haftar pilonnent les positions du BDB à As Sidr et Ras Lanouf - MAGHREB INFO

L'Armée nationale libyenne dirigée par le maréchal Haftar a lancé des frappes aériennes pour reprendre le contrôle des sites pétroliers d'As Sidr et de Ras Lanouf, saisis par les combattants des Brigades de défense de Benghazi. Les forces militaires du ...

Libye : des groupes armés s'emparent d'un important terminal pétrolier - RT en français

Les forces de l'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, ont perdu un important site pétrolier pris par des groupes armés rivaux mais les combats pour les en chasser continuent, a indiqué le 4 mars un responsable libyen. Dans la nuit du 2 au 3 mars ...