À la une

Nouveau monde. Petya : de la cybercriminalité à la cyberguerre - Franceinfo;

Nouveau monde. Petya : de la cybercriminalité à la cyberguerre - Franceinfo

FranceinfoNouveau monde. Petya : de la cybercriminalité à la cyberguerreFranceinfoCoup de théâtre dans l'affaire de la cyberattaque Petya en début de semaine. Le véritable mobile ne serait pas criminel mais politique. logo. franceinfoJérôme ColombainRadio France. Mis à jour le 30/06/2017 | 13:36 publié le 30/06/2017 | 13:24.et plus encore »

L'attaque Petya a dépassé son point culminant - Le Vif;

L'attaque Petya a dépassé son point culminant - Le Vif

Le VifL'attaque Petya a dépassé son point culminantLe VifLa cyber-attaque du maliciel Petya, qui a touché diverses entreprises plus tôt cette semaine, a entre-temps dépassé son point culminant. Selon Microsoft, moins d'ordinateurs que prévu ont été infectés. Parmi les victimes, on trouve surtout des ...et plus encore »

Cyberattaque mondiale: le code du malware ne permet aucune récupération de données - ICTjournal;

Cyberattaque mondiale: le code du malware ne permet aucune récupération de données - ICTjournal

ICTjournalCyberattaque mondiale: le code du malware ne permet aucune récupération de donnéesICTjournalLe malware qui a causé la nouvelle cyberattaque mondiale n'est pas un rançongiciel et chiffre tout le disque, selon plusieurs experts. Son code ne contient aucun élément servant à la récupération des données. (Source: Kaspersky Labs). (Source ...et plus encore »

En plus de Petya, un clone de WannaCry vise aussi l'Ukraine - Silicon;

En plus de Petya, un clone de WannaCry vise aussi l'Ukraine - Silicon

SiliconEn plus de Petya, un clone de WannaCry vise aussi l'UkraineSiliconEpicentre de l'infection par Petya, l'Ukraine est aussi visé par un autre ransomware, un clone du tristement célèbre WannaCry. En quelques semaines, c'est le 4ème ransomware lancé pour désorganiser le pays de l'Est. Un nouvel élément semble confirmer ...et plus encore »

Cyberattaque NotPetya : et si le but des hackers n'était pas de s'enrichir, mais uniquement de détruire ? - LCI;

Cyberattaque NotPetya : et si le but des hackers n'était pas de s'enrichir, mais uniquement de détruire ? - LCI

LCICyberattaque NotPetya : et si le but des hackers n'était pas de s'enrichir, mais uniquement de détruire ?LCIPIRATES- Le modeste montant demandé par les auteurs de l'attaque au "rançongiciel", qui a déferlé sur la planète mardi, conduit les experts à privilégier la thèse d'un but caché. A leurs yeux, être payé n'était vraisemblablement pas la priorité des ...et plus encore »

Cyberattaque : le programme malveillant serait plus dangereux que prévu - RTL.fr;

Cyberattaque : le programme malveillant serait plus dangereux que prévu - RTL.fr

RTL.frCyberattaque : le programme malveillant serait plus dangereux que prévuRTL.frSelon plusieurs analystes, les ordinateurs infectés auraient été touchés par un logiciel qui efface tout simplement les données, sans possibilité de les déchiffrer. Un ordinateur en Roumanie touché par la cyberattaque perpétrée le 27 juin 2017.et plus encore »

VIDEO. Rançongiciel NotPetya: Le but de la cyberattaque était la destruction, pas l'enrichissement - 20minutes.fr;

VIDEO. Rançongiciel NotPetya: Le but de la cyberattaque était la destruction, pas l'enrichissement - 20minutes.fr

20minutes.frVIDEO. Rançongiciel NotPetya: Le but de la cyberattaque était la destruction, pas l'enrichissement20minutes.frSECURITE Selon des experts, le ver qui a semé la pagaille mardi était conçu pour détruire les données et pas les prendre en otage... Philippe Berry. Google + · Twitter. Publié le 29/06/17 à 04h20 — Mis à jour le 29/06/17 à 10h51. 10 commentaires 80 ...et plus encore »

L'attaque 'NotPetya' ne viserait pas l'argent, mais le chaos - Le Vif;

L'attaque 'NotPetya' ne viserait pas l'argent, mais le chaos - Le Vif

Le VifL'attaque 'NotPetya' ne viserait pas l'argent, mais le chaosLe VifA présent que les entreprises de sécurité examinent massivement et de très près le maliciel (malware) qui a paralysé pas mal d'organisations, elles supposent de plus en plus qu'il ne s'agit pas d'un rançongiciel (ransomware), mais de quelque chose de ...et plus encore »